Les Harlem Globetrotters (série télévisée d'animation)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Harlem Globetrotters

Titre original Harlem Globetrotters
Genre animation
Création William Hanna et Joseph Barbera
Production Hanna-Barbera
Musique Ted Nichols
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine CBS
Nb. de saisons 2
Nb. d'épisodes 22
Durée 30 minutes
(France : 20 minutes)
Diff. originale 12 septembre 197016 octobre 1971

Les Harlem Globetrotters (Harlem Globetrotters[1]) est une série télévisée d'animation américaine en 22 épisodes, coproduite par Hanna-Barbera et CBS et diffusée pour la première fois le 12 septembre 1970 sur CBS. Par la suite, NBC la reprogramma sous le titre The Go-Go Globetrotters.

En France, la série a été diffusée pour la première fois sur TF1 le 20 avril 1977 dans l'émission Restez donc avec nous. Elle a été rediffusée sur TF1 à partir du 6 juillet 1980 dans Croque Vacances puis en 1983.

Les personnages de la série sont inspirés des membres de l'équipe de basket-ball afro-américaine, les Harlem Globetrotters, célèbres pour se produire à travers le monde au cours de matchs d'exhibition à la fois amusants et athlétiques.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'équipe de basket-ball, les Harlem Globetrotters, font le tour du monde. Chaque fois que survient un conflit, un match est organisé, match que remportent toujours les Harlem Globetrotters.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

[2]

Production[modifier | modifier le code]

Cette série fut tout spécialement créée en l'honneur d'une équipe américaine de basket-ball originaire de Chicago, les Harlem Globetrotters, qui se produisait à travers le monde au cours de matchs d'exhibition aussi amusants qu'athlétiques. Les Harlem Globetrotters contribuèrent à plus d'innovations dans le monde du basketball que n'importe quelle autre équipe de l'histoire.

Aux États-Unis, la série est célèbre pour avoir été la première de l’Histoire à mettre en vedette le samedi matin des afro-américains. Comme beaucoup d’autres, la première saison comprenait des rires enregistrés.

Après la fin de la production de la série, deux de ses personnages subsistèrent : Granny et Dribbles, qui firent trois apparitions dans la série The New Scooby-Doo Movies en 1972 et 1973.

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Les dates entre parenthèses sont celles de la première diffusion américaine.

Première saison (1970-1971)[modifier | modifier le code]

  1. Vol de bijoux (The Great Geese Goof-Up, 12 septembre 1970)
  2. Bons à tout faire (Football Zeros, 19 septembre 1970)
  3. Le Pique-nique (Hold That Hillbilly, 26 septembre 1970)
  4. En croisière (Bad News Cruise, 3 octobre 1970)
  5. Rodéo (Rodeo Duds, 10 octobre 1970)
  6. Le Robot (Double Dribble Double, 17 octobre 1970)
  7. Le Testament (Heir Loons, 24 octobre 1970)
  8. Les Journalistes (From Scoop to Nuts, 31 octobre 1970)
  9. Drôle d'anniversaire (What a Day for a Birthday, 7 novembre 1970)
  10. Vacances de neiges (It's Snow Vacation, 14 novembre 1970)
  11. En pleine nature (The Great Ouch Doors, 21 novembre 1970)
  12. Le Gros Lot (Hooray for Hollywood, 28 novembre 1970)
  13. Le Shérif (Shook Up Sheriff, 5 décembre 1970)
  14. Une vie de chien (Gone to the Dogs, 12 décembre 1970)
  15. Titre français inconnu (The Wild Blue Yonder, 19 décembre 1970)
  16. Titre français inconnu (Long Gone Gip, 2 janvier 1971)

Deuxième saison (1971-1972)[modifier | modifier le code]

  1. La Perle (A Pearl of a Game, 11 septembre 1971)
  2. Les Harlem ne font pas le poids (Nothing to Moon About, 18 septembre 1971)
  3. Titre français inconnu (Pardon My Magic, 25 septembre 1971)
  4. Titre français inconnu (Granny's Royal Ruckus, 2 octobre 1971)
  5. Titre français inconnu (Soccer to Me, 9 octobre 1971)
  6. Les Abominables Hommes des neiges (Jungle Jitters, 16 octobre 1971)

Bande originale[modifier | modifier le code]

The Globetrotters , la bande originale de la série fut produite par Jeff Barry. Elle fut distribuée en 1970 par Kirshner Records, puis par la suite par Columbia Records (une sous-division de CBS). On peut reconnaître dans les thèmes de la série (notamment ceux accompagnant les matchs de basket). Don Kirshner avait le titre de superviseur musical, à la fois pour la série et pour l’album. Il n’y eut qu’une seule édition, de laquelle furent extraits deux singles. L’un des deux, Rainy Day Bells, réussi à rentrer dans le Top 100 des ventes. 3 autres singles, qui ne furent pas produits dans le cadre d’un album, l’imitèrent. Un membre des Globetrotters, Meadowlark Limon, fut le seul de l’équipe à s’impliquer dans la création musicale de la bande originale.

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

  1. The Globetrotter's Theme (Jeff Barry) - 0:41
  2. Globetrottin' (Jeff Barry) - 2:19
  3. Bouncin' All Over the World (Neil Sedaka - Howard Greenfield) - 3:01
  4. Sneaky Pete (Rudy Clark - J.R. Bailey - K. Williams) - 2:45
  5. Marathon Mary (Neil Sedaka - Howard Greenfield) - 3:06
  6. River Queen (Neil Sedaka - Howard Greenfield) - 3:06
  7. House Party (Rudy Clark - J.R. Bailey - K. Williams) - 3:00
  8. Gravy (Rudy Clark - J.R. Bailey - K. Williams) - 3:19
  9. Meadowlark (Neil Sedaka - Howard Greenfield) - 2:22
  10. Lillia Peabody (Rudy Clark - J.R. Bailey - K. Williams) - 2:56
  11. Put a Little Meat On Your Bones, Lucinda (Neil Sedaka - Howard Greenfield) - 3:00
  12. Rainy Day Bells (Neil Sedaka - Howard Greenfield) - 3:02
  13. Cheer Me Up (Jeff Barry - Ron Dante - J. Carr) - 2:22

Singles[modifier | modifier le code]

Singles commerciaux (1970)
  • Cheer Me Up b/w Gravy (Kirshner # 63-5006)
  • Rainy Day Bells b/w Meadowlark (Kirshner #63-5008)
Singles hors album (1971)
  • Duke of Earl b/w Everybody's Got Hot Pants (Kirshner #63-5012)
  • Everybody Needs Love (Jimmy Radcliffe - Phil Stern) b/w ESP (Kirshner #63-5016)
  • Sweet Georgia Brown b/w Bye Bye Blues (Harlem Globetrotters #45-HGT-300 A/B)

Adaptation en bande dessinée[modifier | modifier le code]

En avril 1972, Gold Key Comics édita une adaptation en bande dessinée de la série. La première planche avait été publiée dans le magazine Hanna-Barbera Fun-In, en juillet 1971. Plusieurs histoires étaient en fait basées sur les épisodes de la série TV. La série de bandes-dessinées dura quatre ans et douze publications, jusqu’à janvier 1975.

Autour de la série[modifier | modifier le code]

  • George Lemon, Freddie Neal, Hubert Ausbie, J. C. Gip Gipson, Bobby Joe Mason et Pablo Robertson étaient les vrais basketteurs de l’équipe. Furent rajoutés deux personnages fictifs : Granny, le chauffeur de bus et manager de l’équipe, et Dribbles, le chien-mascotte.
  • Hanna-Barbera produisit une seconde série avec les Globetrotters en vedette : The Super Globetrotters. Dans cette dernière, les basketteurs étaient des super-héros.
  • La série fut coproduite par Hanna-Barbera et CBS (une des seules séries animées que CBS ait produites directement). Détenus à l’origine par Viacom, les droits d’exploitation appartiennent désormais à CBS Television Distribution qui ne prévoit pas de commercialiser la série en DVD/Blu-ray. Cependant, si c'était le cas, il faudrait préalablement obtenir l’autorisation personnelle des Globetrotters[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Typographié Harlem Globe Trotters sur le générique d’ouverture.
  2. Source : Planète Jeunesse

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article source utilisée pour la rédaction de cet article

  • Pierre Faviez, La Télé : un destin animé, Société des Ecrivains,‎ 2010, 168 p. (ISBN 9782748047264, lire en ligne)
  • Jean-Jacques Jelot-Blanc, 30 ans de séries et de feuilletons à la T.V., Pac,‎ 1985 (ISBN 2853362418)

Liens externes[modifier | modifier le code]