Les Frissons de l'angoisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Frissons de l'angoisse

Titre original Profondo rosso
Réalisation Dario Argento
Scénario Dario Argento
Bernardino Zapponi
Acteurs principaux
Sociétés de production Rizzoli Film, Seda Spettacoli
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Genre Thriller, Horreur, Giallo, Serial killer
Sortie 1975
Durée 126 min.

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Frissons de l'angoisse (Profondo rosso) est un film italien réalisé par Dario Argento, sorti en 1975.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Marcus Daly, un pianiste témoin du meurtre d'une médium, décide de mener son enquête, d'abord par curiosité, puis par nécessité lorsque l'assassin s'en prend à lui.

Présent sur les lieux des crimes, il est rapidement suspecté par la police. Il comprend qu'il a vu une chose qui devrait le mettre sur le chemin de la vérité mais ne parvient pas à saisir quoi...

Analyse[modifier | modifier le code]

La présence au générique dans le rôle principal du personnage central de Blow-Up n'est pas un hasard. Fan du film d'Antonioni, Argento s'en est beaucoup inspiré dans son œuvre et particulièrement dans ce film. Tout repose sur des détails que les personnages n'analysent pas, ou du moins pas correctement : la peinture enfantine sur le mur d'une maison abandonnée que Marcus ne verra pas entièrement mais qui indique plus ou moins clairement qui est l'assassin et qui est le témoin ainsi que la photo de la même maison, qui montre une fenêtre à présent murée derrière laquelle se trouve encore la victime du meurtre dessiné. La quête du héros repose d'ailleurs sur une mauvaise interprétation : espérant pouvoir sauver la première victime, Marc aperçoit subrepticement ce qu'il croit alors être un tableau. S'en souvenant confusément, il signale alors la disparition de cette peinture, sans être vraiment sûr de lui, au policier qui l'interroge. Ce n'est qu'à la fin du film, de retour dans l'appartement de la médium, qu'il s'aperçoit de son erreur : le tableau était en réalité un miroir reflétant le visage de l'assassin.

La mise en scène nous amène à soupçonner successivement plusieurs personnages. La partie centrale du film se déroule sur un rythme très lent (lenteur voulue par Dario Argento).

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le tournage s'est déroulé du 9 septembre au 19 décembre 1974 à Rome et Turin (Villa Scott).
  • C'est durant le tournage de ce film que Dario Argento rencontre Daria Nicolodi qui lui donnera une fille : Asia Argento. Fiore Argento est le fruit d'un précédent mariage.
  • Lors de la sortie française en 1977, le film fut amputé de 35 minutes. La version intégrale est par la suite sortie en DVD chez l'éditeur Wild Side, dans une édition accompagnée d'une longue analyse écrite par Jean-Baptiste Thoret.
  • Les mains du tueur sont celles de Dario Argento.
  • George A. Romero a annoncé préparer un remake 3-D pour 2011[1], mais il s'est finalement désisté.

Bande originale[modifier | modifier le code]

Label : Cinevox, sortie en 1975, durée : 29:25

  1. Profondo Rosso
  2. Death Dies
  3. Mad Puppet
  4. Wild Session
  5. Deep Shadows
  6. School at Night
  7. Gianna

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1] Romero remaking Argento's 'Red' in 3D, By NICK VIVARELLI, variety.com

Liens externes[modifier | modifier le code]