Les Fantastiques années 20

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Fantastiques années 20

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

James Cagney et Humphrey Bogart

Titre original The Roaring Twenties
Réalisation Raoul Walsh
Scénario Jerry Wald
Richard Macaulay
Robert Rossen
Acteurs principaux
Sociétés de production Warner Bros.
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film noir
Sortie 1939
Durée 104 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Fantastiques années 20 (The Roaring Twenties) est un film américain réalisé par Raoul Walsh, sorti le 23 octobre 1939.

Synopsis[modifier | modifier le code]

The Roaring Twenties raconte l'ascension d'Eddy Bartlett (James Cagney), vétéran de la Première Guerre mondiale, qui se retrouve au chômage à son retour du front. Eddy aspire à suivre le droit chemin mais ne parvient pas à se réinsérer dans la société qu'il retrouve. La prohibition est votée et l'occasion est donnée à tous les criminels de se faire beaucoup d'argent. Arrêté alors qu'il délivre de l'alcool sans même le savoir lui-même, il sort de prison grâce à Panama Smith (Gladys George), une femme mouillée dans le trafic qui paie sa caution. D'abord livreur, puis producteur de sa propre gnôle, Eddy gravit les échelons et bâtit un empire lucratif sur le dos des « imbéciles », ceux qui sont prêts à payer pour boire. Eddy ne cesse de rêver de quitter ce milieu où il ne côtoie que des bootleggers. Il investit en parallèle dans de nombreux taxis pour se reconvertir en honnête homme dans un futur qu'il espère proche. Il s'associe avec deux anciens vétérans qu'il a connus au front, George Hally (Humphrey Bogart), opportuniste sociopathe, et Llyod Hart (Jeffrey Lynn), un jeune avocat qui devient le protecteur juridique de la bande. Ensemble ils fournissent en alcool un des bars les plus en vue de New York. Eddy jette son dévolu sur Jean Sherman (Priscilla Lane), une jeune chanteuse qui tente de percer, avec qui il a entretenu une correspondance durant la guerre, mais qui reste insensible à ses avances. La belle est sous le charme du jeune Llyod, au grand désespoir d'Eddy qui finira par se résigner et laisser ce jeune couple fuir l'ambiance du bar et rejoindre le monde des honnêtes gens.

La crise de 1929 sonne le glas de la prohibition et marque la fin du règne des trafiquants d'alcool. La société américaine ne veut plus de cette violence abjecte et gratuite. La bande d'Eddy est décimée, il fait un peu de prison et seule Panama demeure à ses côtés, l'aimant silencieusement. Eddy devient chauffeur de taxi et sombre peu à peu dans l'alcoolisme. Seul, George s'est professionnalisé dans la corruption et est devenu un criminel notoire. Des années après, Eddy prend dans son taxi Jean, plus belle que jamais. Elle lui apprend qu'elle et Llyod ont un enfant et que son mari est désormais au bureau du procureur. Peu de temps après, des hommes de main de George se rendent chez Jean pour la menacer si son mari ne cesse pas ses investigations. Effrayée, elle implore Eddy de l'aider. Mais il refuse catégoriquement. Convaincu par Panama d'aider le jeune couple, Eddy se rend chez George pour lui demander de ne pas tuer leur ancien ami, mais celui-ci refuse et tente maladroitement de tuer Eddy sur le champ. Ce dernier, malgré l'alcool qui coule dans ses veines, parvient à prendre le dessus et abat de plusieurs balles George et quelques-uns de ses hommes. Il parvient à sortir de l'immeuble, mais l'un d'eux lui tire deux balles dans le dos, sous les yeux horrifiés de Panama. La police arrive trop tard pour arrêter le massacre et un policier interroge Panama qui tient dans ses mains la tête inanimée d'Eddy, le corps étendu sur des marches enneigées. "Qui était-il et que faisait-il dans la vie ?" lui demande le policier. "Il s'appelait Eddy Bartlett et c'était un caïd", répond-elle en pleurant...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]