Les Fanfares de la gloire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Fanfares de la gloire

Titre original Tunes of Glory
Réalisation Ronald Neame
Scénario James Kennaway
Acteurs principaux
Sociétés de production H.M. Films Ltd
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Drame psychologique
Durée 107 minutes
Sortie 1960

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Fanfares de la gloire (Tunes of Glory) est un film britannique réalisé par Ronald Neame, sorti en 1960.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Les Fanfares de la Gloire narrent la vie d'un régiment écossais dans une garnison imaginaire, copiée du Château de Stirling, et plus précisément un drame psychologique entre deux officiers aux antipodes de l'échelle sociale.

Le film s'ouvre sur une soirée ordinaire au mess des officiers, whisky, souper, danses écossaises sous les airs des cornemuses. Le Major Jock Sinclair, commandant de la garnison par intérim, tient en fait sa dernière soirée de commandement, à la veille de l'entrée en fonction du nouveau chef de poste, le Lieutenant-Colonel Barrow. Or celui-ci survient à l'improviste le soir-même, et brise la soirée de Sinclair.

Dans une vaine résistance, Sinclair perd inexorablement l'amitié ou le respect de toute la garnison, jusqu'à l'affection de sa fille, éprise d'un simple cornemusier.

Sinclair s'aperçoit alors, que dans son opposition avec Barrow, ce sont en fait deux types d'officiers qui se jaugent, lui l'homme de troupe, jeune cornemusier qui gagna ses galons à tous les combats jusqu'au récent El-Alamein, face au lieutenant-colonel Barrow, qui succède ainsi à son père, l'ancien colonel Barrow, à la tête du même régiment. Soldat modèle, sourcilleux en matière de discipline et d'autorité, Sinclair observe avec douleur l'inaptitude du patricien hautain auquel il doit se soumettre, et comprend que sa carrière militaire cédera toujours le pas à la naissance.

Lorsque le colonel Barrows, constatant son incapacité comme officier, met fin à ses jours, Sinclair retrouve le commandement. Brisé jusqu'au fond de l'âme, il sombre cependant dans la démence.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon le BFI (Cf. lien externe)
  2. Selon IMDB (Cf. lien externe)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]