Les Enfers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Enfers
Blason de Les Enfers
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Jura
District Franches-Montagnes
communes limitrophes
(voir carte)
Soubey, Saint-Brais, Montfaucon, Le Bémont, Saignelégier
Maire Annemarie Balmer
Code postal 2363
N° OFS 6745
Démographie
Gentilé Chenille
Population 167 hab. (31 décembre 2010)
Densité 23 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 17′ 20″ N 7° 02′ 45″ E / 47.28889, 7.045842 ()47° 17′ 20″ Nord 7° 02′ 45″ Est / 47.28889, 7.045842 ()  
Altitude 955 m
Superficie 714 ha = 7,14 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton du Jura

Voir sur la carte administrative du Canton du Jura
City locator 14.svg
Les Enfers

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Les Enfers

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Les Enfers
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Les Enfers est une commune suisse du canton du Jura, située dans le district des Franches-Montagnes.

Les Enfers














Géographie[modifier | modifier le code]

Le village des Enfers (955 m.) se situe à 5 km au nord-est de la capitale du district, Saignelégier. Le village repose sur un haut plateau jurassien des Franches-Montagnes se trouvant au sud de la vallée du Doubs et juste au nord de Montfaucon.

Le territoire de la commune (7,1 km²) repose en partie sur le haut plateau jurassien et sur les pentes de la vallée du Doubs. Le terrain se compose de marécages, de pâturages, de champs et de forêts. Sur le Begnon, dans l'ouest du territoire communal, est le point le plus élevé de la commune avec ses 1 022 mètres. Au nord se trouve le flanc sud de la vallée du Doubs, appelée ici Côte du Bouvier et Côte de Sciet. En 1997 le territoire se composait comme suit : 2 % d'habitat, 47 % de forêt, 50 % de terrain agricole et un peu moins de 1 % de terrain non productif.

Outre le village en lui-même, la commune compte encore deux hameaux : ' Cerniévillers ' et ' Le Patalour ' qui sont perchés dans la côte du Doubs.

Les Communes limitrophes sont : Soubey, Saint-Brais, Montfaucon, Le Bémont et Saignelégier.

Habitants[modifier | modifier le code]

Avec 150 habitants fin 2006, Les Enfers fait partie des petites communes du canton du Jura. En 2000, 84,6 % des habitants étaient francophones, 13,9 % germanophones et 0,8 % anglophones. Depuis 1870 (287 habitants), la population s'est réduite de moitié. En 1900, la commune comptait encore 194 habitants.

Économie[modifier | modifier le code]

Le tissu économique des Enfers est principalement agricole et sylvicole. Il n'y a dans la commune que quelques rares places de travail dans un autre secteur que primaire. Beaucoup de travailleurs sont donc des pendulaires. De par le passé on exploitait une tourbière dans le Pâturage des Saignes.

Manifestations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidante permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2010 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 15 décembre 2011).
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :