Les Dossiers de l'écran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Dossiers de l'écran
Genre Magazine de société
Périodicité hebdomadaire, mensuelle, puis deux fois par mois
Création Armand Jammot
Présentation Claude Sérillon
Ancienne présentation Yves Courrière (1967-1968)
Joseph Pasteur (1968-1975)
Alain Jérôme (1975-1987)
Charles Villeneuve (1987-1988)
Musique Morton Gould
Thème du générique Protest (Spirituals for Orchestra)
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 24
Production
Format d’image 4/3 noir et blanc puis couleur
Format audio Mono
Production Armand Jammot
Société de production Société française de production (1975-1991)
O.R.T.F. (1967-1974)
Diffusion
Diffusion Antenne 2
Ancienne diffusion Deuxième chaîne couleur de l'O.R.T.F. (1967-1974)
Date de première diffusion 6 avril 1967
Date de dernière diffusion 6 août 1991
Public conseillé Tout Public

Les Dossiers de l'écran est une émission de télévision créée par Armand Jammot. Elle est diffusée sur la deuxième chaîne de l'O.R.T.F. puis sur Antenne 2 du 6 avril 1967 au 6 août 1991. Sa programmation est hebdomadaire jusqu'en 1981. En 1982, elle est programmée mensuellement (le premier mardi du mois) puis deux fois par mois à partir de la rentrée 1987.

Principe de l'émission[modifier | modifier le code]

L'émission comprenait, en première partie la projection d'un film (auparavant choisi par Guy Darbois) en rapport avec la thématique de la soirée, suivi d'un débat en direct avec divers invités. Après l'angoissante musique du générique, le présentateur ouvrait l'émission en présentant le thème du jour, puis le film ou le téléfilm l'illustrant commençait, suivi du débat autour de la question. Les téléspectateurs avaient la possibilité de poser des questions par l'intermédiaire de SVP, c'est Guy Darbois qui collectait et triait ces questions avant de les proposer à l'animateur.

L'émission a permis d'aborder certains grands problèmes de société des décennies 1960 à 1980. Le premier numéro était consacré aux criminels nazis. Des numéros exceptionnels mirent à l'honneur les premiers hommes à marcher sur la Lune en 1969, ou virent Astérix et Obélix invités de Pierre Tchernia en 1976 dans un numéro spécial sur les Français.

L'émission fait l'objet d'une parodie à la fin du film Papy fait de la résistance, où Alain Jérôme joue son propre rôle de présentateur de l'émission, débordé par ses invités déchaînés.

Présentateurs[modifier | modifier le code]

Générique[modifier | modifier le code]

L'indicatif musical du générique de l'émission est un passage (Protest) du Spirituals for Orchestra (1941) de Morton Gould, passage que reprendra la bande son du film L'Armée des ombres de Jean-Pierre Melville en 1969[1],[2].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Les Dossiers de l'écran sur l’Internet Movie Database

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Extrait de l'œuvre d'origine Les Dossiers de l'écran.
  2. Indicatif : image et son Les Dossiers de l'écran.