Les Deux Alpes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les 2 Alpes 3600
Une vue aérienne de la station serait la bienvenue.
Image illustrative de l'article Les Deux Alpes
Administration
Pays France
Subdivision administrative Rhône-Alpes
Localité Mont-de-Lans, Venosc et Saint-Christophe-en-Oisans
Site web www.les2alpes.com
Géographie
Coordonnées 45° 00′ 41″ Nord 6° 07′ 31″ Est / 45.011525, 6.125393 ()  
Massif Écrins
Altitude 1 650 m
Altitude maximum 3 520 m
Altitude minimum 1 300 m
Ski alpin
Lié à La Grave, Venosc
Domaine skiable Les 2 Alpes 3600
Remontées
Nombre de remontées 51
Téléphériques 3
Funitels et funiculaires 1
Télécabines 3
Télésièges 23
Téléskis 19
Débit - (personnes/heure)
Pistes
Nombre de pistes 102
     Noires 13
     Rouges 17
     Bleues 45
     Vertes 27
Total des pistes 227 km
Installations
Nouvelles glisses
6
Ski de fond
Nombre de pistes 3
     Noires -
     Rouges -
     Bleues -
     Vertes -
Total des pistes 25 km

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Les Deux Alpes

Les Deux Alpes est une station de ski française située en Oisans (massif des Écrins), dans le département de l'Isère, à 64 km au sud-est de Grenoble. Le village est situé à 1 650 m d'altitude et les remontées mécaniques montent jusqu'à 3 520 m via, entre autres, un funiculaire. Cette station, qui possède l'un des plus grands glaciers skiables d'Europe, est très réputée en France pour son ski d'été. Les Deux Alpes a été l'une des premières stations de ski en France, créée juste après Chamonix et développée dans les années cinquante.

Les Deux Alpes fait partie de la communauté de communes de l'Oisans[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

La station a été développée avec le concours, notamment, des étudiants de Grenoble.[réf. nécessaire]

En 1932 un refuge voit le jour au Mont de Lans à l'initiative de la Famille TESSA. En 1934 une famille du nom de Mounier ouvre une auberge au Venosc et les premiers skieurs viennent à pied suivis de leurs mulets portant les équipements.[réf. nécessaire]

Le nom provient du fait que la station est née de la réunion des alpages des deux communes de Venosc, située au sud, et Mont-de-Lans, située au nord. La station s'est d'abord développée au creux de la zone d'alpage avant de s'étendre en hauteur sur les flancs ouest et est, en particulier autour de l'opération immobilière "Le Village" au Nord-est de la station réalisée sur dalle dans les années 1980.

Station[modifier | modifier le code]

Elle est construite principalement le long de l'avenue de la Muzelle, qui traverse l'Alpe de Mont-de-Lans et l'Alpe de Venosc.

Accès[modifier | modifier le code]

Le seul accès routier est la route départementale 213, qui s'embranche sur la route départementale 1091 (ex-RN 91) à l'extrémité sud du barrage du Chambon, à peu près à mi-chemin entre Grenoble et Briançon.

La station est desservie par les cars du réseau Transisère depuis Grenoble.

Un accès est aussi possible depuis le village de Venosc par télécabine.

Domaine skiable[modifier | modifier le code]

Vue aérienne des Deux Alpes l'hiver
Le glacier (dôme de la Lauze)

Grâce à son glacier très peu crevassé, la station offre la possibilité de skier hiver comme été. L'accession au sommet, s'effectuant par le biais des téléphériques débrayables Jandri Express 1 et 2 (1 600 - 2600 - 3 130 mètres) et de plusieurs remontées mécaniques (téléskis, un funiculaire souterrain), permet de profiter du plus grand domaine de ski d'été en France, entre 3 000 et 3 520 mètres (glacier du Mont-de-Lans ou de Mantel). Un snowpark réputé est aménagé sur le glacier. Toutefois, ce dernier est en régression depuis une vingtaine d'années, ce qui pourrait conduire à remettre en cause l'ouverture du ski l'été dans les années à venir.

Le domaine skiable des Deux Alpes est relié, via le glacier, aux itinéraires de montagne de la Grave (vallons de la Meije).

Depuis la station, il s'étend sur les deux versants :

  • à l'ouest, sous le Pied Moutet, le domaine de Pied Moutet / Vallée Blanche,
  • à l'est, un espace beaucoup plus important permet notamment l'accès au domaine d'altitude sur le glacier.

Le long de cet axe reliant le glacier à la station se trouvent :

  • le glacier (pistes bleues, piste rouge du Dôme et piste verte de Roche-Mantel),
  • le retour de 3200 à 2600 (piste bleues et piste rouge de la Brèche),
  • le secteur de la Toura à partir de la gare intermédiaire du Jandri Express2 600 m) (pistes bleues et espace nouvelles glisses : snowpark, bordercross),
  • le secteur de la Fée (pistes bleues, rouge et noires),
  • le secteur de Bellecombes (pistes bleues, rouge de Tête Mouthe et noire du Grand Couloir),
  • le vallon du Thuit (pistes bleue et rouges),
  • les Crètes (pistes vertes et bleues),
  • le Super-Diable et le Diable,
  • le retour des Crètes à la station (pistes noires et piste verte du chemin des Demoiselles).
  • Une piste bleue est prévue lors de l'hiver 2011/2012 qui se situera «aux crêtes» pour revenir a la station.

Le domaine s'étend sur les territoires des trois communes de Mont-de-Lans, Venosc et Saint-Christophe-en-Oisans.

Les remontées mécaniques sont exploitées par Deux Alpes Loisirs, société rachetée par la Compagnie des Alpes en 2009.

Panorama des Deux Alpes

Autres activités[modifier | modifier le code]

Depuis la fin des années 1990, le VTT est devenu une importante activité d'été. La FreeRaid / Mondial du VTT s'y tient en particulier tous les ans depuis 2004, aux alentours de la fin du mois de juin. En particulier le VTT de descente est devenu une vraie activité économique, avec plus de 20 millions d'euros dépensés par exemple pour l'été 2011 par les seules personnes venant spécialement aux Deux Alpes pour le VTT de descente[2]. Les Deux Alpes comportent 21 pistes, et attirent une clientèle vététiste d'un bon niveau technique, plutôt jeune et aisée, avec une forte fréquentation (55 000 forfaits VTT vendus en 2010)[2].

La station des Deux Alpes a accueilli le Giro d'Italia en 1994, et le Tour de France en 1998 et 2002 comme ville d'arrivée de l'étape.

La station de ski est également sur l'itinéraire de l'ascension du col du Jandri.

Les Deux Alpes propose de nombreux logements en location, via tour opérator, hôtels ou groupes (Ex: Club Med), particuliers etc...

La station offre aussi de nombreuses autres activités, comme le parapente, escalade (nottement grâce au mur d'escalade présent en station ou la via ferrata), sauts à l'élastique, luge d'été, golf et mini-golf avec practice, patinoire, piscines etc...

Les services comprennent une caserne de pompiers, une gendarmerie et police municipale, une clinique et plusieurs docteurs, ostéopathe, dentistes, garderie, station essence, artisans, superettes et de nombreux magasins, centre de loisirs, cinéma etc...

Personnalités liées à la station[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]