Les Corons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coron.

Les Corons

Single par Pierre Bachelet
extrait de l'album Les Corons
Face B Nos jours heureux
Sortie 1982
Durée 4:12
Genre Chanson française
Format 7"
Auteur Jean-Pierre Lang
Compositeur Pierre Bachelet
Label Polydor

Pistes de Les Corons

Les Corons est une chanson interprétée par Pierre Bachelet, hymne aux régions minières du Nord de la France. Ce disque sorti en 1982 sous le label Polydor en 45 tours puis en 33 tours, sur l'album du même nom. La musique est de Pierre Bachelet et les paroles de Jean-Pierre Lang.

Le chanteur, bien qu'il ait passé son enfance loin des mines, à Calais, interprète un texte qui retranscrit une ambiance particulière : la fierté des mineurs, leur paysage, leurs combats, leurs drames et leurs fêtes. La chanson a rapidement intégré le folklore de la région. Elle fait notamment partie des chants des supporters du club de football de Lens qui le chantent à la mi-temps. De la même façon, la chanson devient un refrain traditionnel lors des soirées étudiantes du Nord notamment chez les élèves de l'École des Mines de Douai, plus communément appelés des mineurs.

Le single connaît un énorme succès en France en 1982, où il se classe à la seconde position du hit-parade[1] et se vend à 1 125 000 exemplaires (il est certifié disque d'argent pour 1 million d'exemplaires vendus[2]).

En 2010, le chanteur québécois Jean-Philippe Bergeron enregistre la chanson sur son album Elle est d'ailleurs, réalisé par Guy St-Onge, et consacré à douze des plus belles chansons de Pierre Bachelet. Fanfan Bachelet, épouse de Pierre, a accepté d'en être la marraine d'honneur.

Listes des pistes[modifier | modifier le code]

Vinyle 7"[3]

No Titre Musique Auteur(s) Durée
1. Les Corons Pierre Bachelet Jean-Pierre Lang 4:12
2. Nos jours heureux Pierre Bachelet Jean-Pierre Lang 2:56

Reprise[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]