Les Copains (film, 1965)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Copains est un film français réalisé par Yves Robert en 1964 et sorti en 1965.

C'est une adaptation du roman éponyme de Jules Romains (1913).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Sept inséparables décident de prendre quelques jours de vacances pour mettre au point trois énormes canulars destinés à bafouer les corps constitués : l'armée, l'église et l'administration... Ils jettent leur dévolu de manière presque arbitraire sur deux paisibles sous-préfectures du Puy-de-Dôme en Auvergne : Ambert et Issoire, car celles-ci les lorgnaient d'un mauvais œil sur une carte de France.

Broudier, déguisé en ministre, débarque à la caserne d'Ambert et fait déclencher une manœuvre nocturne. Le lendemain, Bénin, habillé en révérend père, prononce dans l'église d'Issoire un sermon contraire aux préceptes de l'Église, tandis que Lesueur perturbe l'inauguration par le député de la statue de Vercingétorix. Pour clore les vacances, la joyeuse bande de copains décide de teindre en rose la source de la Seine

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Les Copains d'abord[modifier | modifier le code]

C'est à l'occasion de ce film que Georges Brassens composa l'une des plus célèbres chansons de son répertoire, Les Copains d'abord, véritable hymne à l’amitié, qui avait été enregistrée en ouverture de son album éponyme, sorti en novembre 1964, deux mois avant le film.

Lien externe[modifier | modifier le code]