Les Conquérants d'un nouveau monde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Conquérants d'un nouveau monde

Titre original Unconquered
Réalisation Cecil B. DeMille
Scénario Charles Bennett
Fredric M. Frank
Jesse Lasky Jr.
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Western
Sortie 1947
Durée 146 minutes (2 h 26)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Conquérants d'un nouveau monde (Unconquered) est un film américain réalisé par Cecil B. DeMille, sorti en 1947.

Synopsis[modifier | modifier le code]

1763, en Angleterre : une jeune anglaise, Abigail Martha Hale, est injustement accusée d’un crime qu'elle n'a pas commis. Elle est condamnée à quatorze années de déportation dans les colonies d’Amérique du Nord. Sur le navire qui l'amène dans le nouveau monde, elle fait la connaissance du Capitaine Christopher Holden, officier de la milice et authentique patriote.

Aussitôt arrivée en Virginie, elle est vendue aux enchères. L'offre la plus élevée est celle du Capitaine Holden qui lui redonne sa liberté au grand dépit du trafiquant d’armes Martin Garth, un dur à cuire, qui voulait garder pour lui la jeune femme. Holden est au courant des tractations de Garth avec les indiens; il se prépare à épouser Hannah, la fille du chef des Senneccas. Garth joue un rôle essentiel dans la « conspiration de Pontiac » qui consacra le regroupement de dix-huit tribus amérindiennes sous l'autorité du chef des Ottawa qui avait comme objectif de chasser les colons britanniques des territoires indiens. Garth attise la haine des Indiens envers les colons Anglais en leur vendant des armes. Garth use de subterfuge et finit par discréditer Holden, qui est accusé de félonie et de désertion. Il est finalement condamné à mort. Abigail qu'il a déjà arraché aux indiens l'aide à gagner le fort Pitt pour prévenir les colons de l'arrivée des amérindiens. Holden en profite pour regrouper des soldats du fort avec lesquels il réussit à mater la rébellion.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Et, parmi les acteurs non crédités :

Autour du film[modifier | modifier le code]

De nouveau, Cecil B. DeMille se consacre à l'illustration d'épisodes de l'histoire américaine. Aux côtés de Gary Cooper, Paulette Goddard, Boris Karloff et la fille adoptive du metteur en scène, participent au film. En dépit de nombreux défaut qu'il présente, la manière avec laquelle DeMille traite le sujet est comme d'habitude un excellent résultat.

Time Magazine qualifie le film d'exhalatation, en Technicolor et au prix de 5 millions de dollars, par DeMille le Magifique, de la virilité de Gary Cooper, de la féminité de Paulette Goddard et de l'esprit pionnier américain. Sans doute le meilleur film réalisé par Cecil B. DeMille. Gary Cooper a un rôle sur mesure pour lui. Il est véritablement le personnage qu'il incarne.

Une des séquences les plus spectaculaires montre Cooper et Goddard franchir des rapides en canoë; cette scène valut au technicien responsable des effets spéciaux un prix de l'Académie du Cinéma.

Liens externes[modifier | modifier le code]