Les Clés du royaume (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Clés du royaume
Auteur A. J. Cronin
Genre Roman psychologique
Version originale
Titre original The Keys of the Kingdom
Éditeur original Victor Gollancz Ltd
Langue originale Anglais
Lieu de parution original Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Date de parution originale 1941
Version française
Traducteur Germaine de Tonnac-Villeneuve
Lieu de parution Genève
Éditeur Éditions du Milieu du Monde
Date de parution 1945
Nombre de pages 413

Les Clés du royaume (titre original : The Keys of the Kingdom) est le huitième roman de l'auteur écossais A. J. Cronin, publié en 1941. C'est le second roman à être publié dans la collection Le Livre de poche (en 1953).

Résumé[modifier | modifier le code]

Le parapluie aux couleurs du tartan Chisholm est l'emblème du personnage principal

C'est un roman sur la tolérance. Un vieux prêtre écossais, le père Francis Chisholm, au caractère peu conventionnel et en proie aux critiques, se rappelle son enfance tourmentée avec la mort de ses parents, sa vocation soudaine, ses efforts pour vivre et partager son appel à l'amour et à la tolérance, de l'Écosse à l'Extrême-Orient. Le roman évoque les soixante dernières années du prêtre qui fut missionnaire en Chine et qui traversa guerres, famines et épidémies.

Adaptation au cinéma[modifier | modifier le code]

Première édition française[modifier | modifier le code]

  • 1945 : Les Clés du royaume, roman traduit de l'anglais par G. de Tonnac-Villeneuve ; publication : Genève : Éditions du Milieu du Monde. 413 p. ; in-16[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice n°: FRBNF41636513 de la Bibliothèque nationale de France

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]