Les Cinq Pépins d'orange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Cinq Pépins d'orange
Publication
Auteur Arthur Conan Doyle
Titre d'origine The Five Orange Pips
Langue Anglais
Parution Drapeau : Royaume-Uni Novembre 1891,
Strand Magazine (mensuel)
Recueil Les Aventures de Sherlock Holmes
Intrigue
Date fictive Septembre 1887
Personnages Sherlock Holmes
Docteur Watson
John Openshaw (client)
Elias Openshaw
Nouvelle précédente/suivante
Précédent Le Mystère du Val Boscombe L'Homme à la lèvre tordue Suivant

Les Cinq Pépins d'orange, aussi traduite L’Aventure des Cinq Pépins d’orange, (The Five Orange Pips en version originale), est l'une des cinquante-six nouvelles d'Arthur Conan Doyle mettant en scène le détective Sherlock Holmes. Elle est parue pour la première fois dans la revue britannique Strand Magazine en novembre 1891, avant d'être regroupée avec d'autres nouvelles dans le recueil Les Aventures de Sherlock Holmes (The Adventures of Sherlock Holmes).

Résumé[modifier | modifier le code]

En septembre 1887, John Openshaw se rendit au domicile de Sherlock Holmes afin de lui exposer les faits étranges entourant la mort de son oncle Elias et de son père Joseph.

Un jour, Elias Openshaw reçut par la poste une lettre contenant cinq pépins d'orange. Il sut immédiatement que le destin s'approchait de lui. Son neveu John était nerveux et ne comprenait rien des émotions de son oncle. Or une nuit, son oncle mourut noyé dans 60 cm d'eau. Quand son père prit la propriété de Horsham, il trouva dans la boite au lettre une lettre contenant cinq pépins d'orange ainsi qu'une note disant : « Mettez les papiers sur le cadran solaire. » Le jeune Openshaw prit panique et en expliqua la signification à son père qui trouva cela absurde. Deux jours plus tard, un homme de loi vint annoncer la mort de son père, tombé d'une carrière.

Sherlock déduisit que l'oncle de John était impliqué dans la société secrète du Ku Klux Klan. Le lendemain on apprit par le journal que John Openshaw s'était noyé. Sherlock mène l'enquête, accompagné du docteur Watson.

Analyse[modifier | modifier le code]

Cette nouvelle narre un des rares échecs de Sherlock Holmes, qui a été incapable de protéger son client. De plus, les responsables des meurtres ne sont pas arrêtés, malgré l'élucidation du mystère, mais ils sont morts.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]