Les Cinq Doigts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Cinq Doigts est une composition pour piano d'Igor Stravinski datant de 1921. Elle consiste en huit pièces très faciles dans lesquelles la main droite ne joue généralement que sur cinq notes. La complexité rythmique et mélodique augmente au fur et à mesure des pièces.

1. Andantino[modifier | modifier le code]

Court mouvement en do majeur majoritairement en 2/4, de forme A-B-A.

2. Allegro[modifier | modifier le code]

Également en do majeur et en 2/4, ce mouvement est plus long que le premier et sa construction, encore A-B-A, est plus complexe.

3. Allegretto[modifier | modifier le code]

Ce court mouvement est aussi en do majeur 2/4.

4. Larghetto[modifier | modifier le code]

Un des mouvements les plus mélodiques et les plus beaux, il est le premier mouvement hors de la tonalité originale de do majeur, c'est-à-dire en mi mineur. Il est en 6/8.

5. Moderato[modifier | modifier le code]

Un douloureux mouvement suivant bien le précédent puisqu'il est en mi mineur, et en 4/4.

6. Lento[modifier | modifier le code]

Le premier mouvement où la main droite doit changer de position (deux fois) au cours de la pièce (le second mouvement ainsi étant le dernier). Probablement la pièce la plus particulière, puisque la main gauche joue en ré mineur tandis que la main droite joue en ré majeur. En 3/4.

7. Vivo[modifier | modifier le code]

Pièce en fa majeur, 3/8 de forme A-B-A. Le B est assez particulier puisque la main gauche joue en deux temps alors que la droite joue en trois temps.

8. Pesante[modifier | modifier le code]

Comme l'indique son titre, ce mouvement est très lourd. Il est principalement constitué d'accords répétés et de brusques changements de modes majeurs à mineurs. Quoique le mouvement revienne à la tonalité originale de do majeur, et en 2/4, les nombreuses altérations nous laissent parfois perplexes quant à la tonalité.