Les Chroniques de Riddick : Dark Fury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Chroniques de Riddick : Dark Fury

Titre original The Chronicles of Riddick: Dark Fury
Réalisation Peter Chung
Scénario David Twohy
Brett Matthews
Jim Wheat
Ken Wheat
Pays d’origine États-Unis
Genre Animation
Sortie 2004
Durée 35 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Chroniques de Riddick : Dark Fury est un film d'animation américain de science-fiction, réalisé par Peter Chung. Il fait la liaison entre le premier volet Pitch Black et le deuxième, Les Chroniques de Riddick, de la saga Les Chroniques de Riddick.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après s'être échappés de la lune M6-117 de Pitch Black, Richard B. Riddick, Imam et Jack sont récupérés par un vaisseau rempli de mercenaires. Bien que Riddick essaye de cacher son identité, les mercenaires scannent son empreinte vocale et découvrent rapidement son identité (la tête de Riddick est mise à prix par de nombreux gouvernements et mercenaires pour ses crimes).

Capturé, le trio de survivants découvre rapidement les projets inhabituels des mercenaires. Le capitaine du vaisseau, Antonia Chillingsworth, est une collectionneuse de criminels, qu'elle cryogénise et expose en statues dans son musée privé. Fascinée par l'esthétique de la violence, elle considère ses statues comme des œuvres d'art, et désire intégrer Riddick comme la pièce maîtresse de sa collection. Ce destin est plus cruel encore que la mort, car les criminels ne « dorment » pas, mais restent éveillés, condamnés à vivre des centaines d'années dans un corps paralysé et isolé de tout contact humain.

Riddick, Jack et Imam essayent de s'échapper du vaisseau, mais Riddick préfère qu'ils se tiennent loin de lui pour éviter tout danger. Celui-ci doit combattre toute une horde d'ennemis humains et non-humains, avant de pouvoir rejoindre le dock à vaisseaux. Une fois sur place, le trio se recompose et s'apprête à partir, lorsque Antonia Chillingsworth surgit dans le hangar et s'attaque à Riddick. C'est à ce moment que Jack se rend compte de sa propre propension à la violence, en tuant Antonia. Cette découverte est une source d'inquiétude pour Riddick, car il ne veut pas qu'elle devienne elle aussi une criminelle. Riddick subtilise finalement une navette mercenaire, et programme les destinations d'UV 6 et de Helion Prime dans l'ordinateur de bord.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Drapeau des États-Unis États-Unis : 15 juin 2004[1]
Drapeau de la France France : 8 août 2012 en DVD
  • Durée : 30 minutes

Distribution[modifier | modifier le code]

Doublage original[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dates de sortie - Internet Movie Database

Liens externes[modifier | modifier le code]