Les Chansons de la mère l'oie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Chansons de la mère l'oie

Titre original Mother Goose Melodies
Réalisation Burt Gillett
Sociétés de production Walt Disney Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 1931
Durée 8 min 11 s

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Chansons de la mère l'oie est un court métrage d'animation américain, en noir et blanc de la série des Silly Symphonies, réalisé par Burt Gillett, sorti le 16 avril 1931.

Ce film utilise Les Contes de ma mère l'Oye de Charles Perrault et autres comptines comme Humpty Dumpty, Jack and Jill, Little Bo Peep, Little Boy Blue, Little Jack Horner, Old King Cole et Simple Simon.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une parade annonce l'arrivée du bon vieux roi Cole qui va s'installer sur son trône et chanter. Il demande sa pipe, son livre intitulé Mère l'oie, et ses trois violonistes. Au son des violons, Mère l'oie et une fermière sortent du livre et dansent. Mère l'oie ouvre le livre et découvre Mademoiselle Mouret assise sur un tabouret, en train de préparer du beurre que veut lui voler une araignée. Sur la page suivante, il y a Jack et Jill qui transportent un sceau jusqu'à un nigaud, avant de tomber à la renverse. Sur une autre page, des oiseaux s'échappent d'un gâteau, ce qui a pour mérite d'amuser le roi. On découvre ensuite une bergère qui a perdu ses moutons et un petit homme bleu qui les retrouve. Un mouton s'échappe du livre, mais Mère l'oie le ramène dans sa page. Viennent enfin un trio chat, chien, vache musicien. Le livre se retourne et tous les personnages rencontrés en sortent en dansant devant le roi.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

L'histoire du roi Cole sert de base au remake Old King Cole réalisé par David Hand en 1933[4]. Le film est à nouveau parodié dans Mother Goose Goes Hollywood (1938)[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Mother Goose Melodies (1931) sur l’Internet Movie Database
  2. a, b et c (en) Russel Merritt & J.B. Kaufman, Walt Disney's Silly Symphonies, p. 86
  3. (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 386
  4. a et b (en) Russel Merritt & J.B. Kaufman, Walt Disney's Silly Symphonies, p. 128