Les Cartes perdues de Christophe Colomb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Christophe Colomb (homonymie).

Les Cartes perdues de Christophe Colomb (ou La Découverte de l'Amérique selon les traductions) est une histoire en bande dessinée de Keno Don Rosa, publiée le 17 octobre 1995. Elle met en scène les personnages de Donald Duck et ses neveux Riri, Fifi et Loulou au cours d'une chasse aux quatre coins du monde.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Durant une semaine de pêche au large de Terre-Neuve en compagnie de son cousin Gontran, Donald retrouve un ancien ennemi alors que Gontran découvre un casque viking en or. Aidé de ses neveux, Donald va tout faire pour empêcher l’Amérique du Nord de tomber en la possession de bandits.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Histoire n°D 94144
  • Éditeur : Egmont (Danemark)
  • Titre de première publication : Columbuskortene (danois); Columbuskartene (norvégien).
  • Titre en anglais : The Lost Charts Of Colombus.
  • Titre en français : La Découverte de l’Amérique, puis Les Cartes perdues de Christophe Colomb.
  • 24 planches
  • Auteur et dessinateur : Keno Don Rosa.
  • Première publication : Anders And & Co. (Danemark) et Donald Duck & Co (Norvège), la semaine du 17 octobre 1995.
  • Première publication aux États-Unis : Donald Duck Adventures (Gladstone) n°43, 1997.
  • Première publication en France : Picsou Magazine n°306, 1997.

Références à Carl Barks[modifier | modifier le code]

Dans cette histoire, on retrouve de multiples références à l’univers de Carl Barks. Ainsi, Donald et Hector Lebleu se sont déjà affrontés dans Le Casque d’or, une histoire que Barks a écrite en 1951.

La haine cordiale qu’a Donald envers Gontran est fidèlement retranscrite et donne lieu à quelques scènes comiques telles que le tirage au sort au musée des Castors Juniors.

L’exhaustivité du Manuel des Castors Juniors est une fois de plus démontrée tout au long de l’histoire.

Cette histoire dans l'œuvre de Don Rosa[modifier | modifier le code]

La Bibliothèque perdue racontait notamment la découverte par Riri, Fifi et Loulou, en compagnie de Picsou, de la bibliothèque d'Alexandrie. Dans Les Cartes perdues de Christophe Colomb, ils y reviennent, cette fois accompagnés de Donald.

Références historiques et culturelles[modifier | modifier le code]

L’ensemble des supposés découvreurs de l'Amérique mentionnés tout au long du récit n'ont pas été créés par l'auteur, mais sont des personnages historiques, tous navigateurs : João Vaz Corte-Real, l’Abbé Brendan, Hannon et Hui Jhen (qui est un personnage légendaire). Chacun d’eux a fait l’objet de thèses - aujourd’hui considérées hautement improbables - sur une éventuelle découverte de l’Amérique avant Christophe Colomb.

Lorsque Donald et Gontran pêchent dans l’Atlantique, ils tombent sur des caisses de denrées du Titanic.

Le site de Teotihuacán visité par Donald et ses neveux est une cité précolombienne bien réelle.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]