Les Briseurs de barrages

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Briseurs de barrages

Titre original The Dam Busters
Réalisation Michael Anderson
Scénario R.C. Sherriff
d’après Paul Brickhill
et Guy Gibson
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Guerre

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Briseurs de barrages (The Dam Busters) est un film britannique réalisé par Michael Anderson, sorti en 1955.
Ce film relate des faits ayant réellement eu lieu (l'Opération Chastise).

Synopsis[modifier | modifier le code]

En pleine Seconde Guerre mondiale, la Royal Air Force décide de faire sauter trois barrages ennemis sur la Ruhr

Analyse[modifier | modifier le code]

Point de vue historique
Ce film relate le raid des bombardiers de la RAF sur les barrages allemands de la Ruhr qui eut lieu exactement douze ans avant le tournage.
Ce film se compose de deux parties bien distinctes :
La première traite de la conception et des essais d’une bombe spéciale inventée par le Dr Barnes Wallis.

Un exemplaire original d'une bombe Upkeep visible à l'Imperial War Museum de Duxford

Cette bombe appelée Upkeep ricochait sur l’eau et coulait juste à l’aplomb du mur intérieur du barrage. Elle était encore couverte par le secret-défense en 1954 (il ne fut levé qu’en 1963) et la maquette utilisée pour le film est très différente de la vraie bombe qui était un simple cylindre d’acier chargé de plus de trois tonnes de Torpex.
La bombe du film est pratiquement sphérique, plus grosse et dépasse largement de la soute à bombe des avions. Les bombes réelles que l’on voit lancées au début du film par un Wellington, puis par un Mosquito, sont des prototypes de bombes ricochantes sphériques anti-navires appelées « Highball ». Dans cette partie, on assiste également à l’entraînement des bombardiers au vol rasant, ce qui nous permet de voir des scènes aériennes impressionnantes avec des quadrimoteurs manœuvrés comme des chasseurs, uniquement à la force des bras, et parfois à seulement une dizaine de mètres au-dessus de l’eau.

À ce propos, il est une anecdote du film qu'il conviendrait de vérifier  : pour calculer exactement la hauteur de largage, l'un des protagonistes s'inspire du croisement de projecteurs lors d'une représentation théâtrale pour en monter deux sous les avions afin, par un simple calcul géométrique, d'obtenir une mesure parfaitement exacte de la distance soute-surface. L'anecdote semble exacte, en fait le procédé consistait a projeter sur la surface de l'eau deux halos de lumière venant de projecteurs fixés sous les ailes de l'avion, l'astuce était que les faisceaux lumineux des projecteurs se croisaient à une certaine distance sous l'avion, ainsi quand l'altitude entre l'avion et la surface de l'eau était la bonne, un 8 dessiné apparaissait pile à la surface de l'eau. À noter que dans le film, les mitrailleuses des Lancaster utilisées sont de 12,7 mm (calibre .50) alors que ces bombardiers étaient normalement armés de mitrailleuses de calibre 7,7 mm seulement.

Le raid lui–même constitue la seconde partie du film, la plus courte.
En 1943, dix-neuf avions en trois vagues appartenant au 617 Squadron (code AJ en 1943) décollèrent de la base de Scampton pour aller attaquer six barrages allemands.
Le film ne montre que l’attaque sur les barrages de la Möhne et de l’Eder, mais pas sur les autres qui restèrent intacts !
Contrairement au barrage de la Möhne, celui de l’Eder n’alimentait pas le réseau de la Ruhr et sa destruction n’eut aucun impact sur la production industrielle. 1 294 personnes ont été tuées, 749 d'entre elles se trouvaient être des prisonniers de guerre Ukrainiens qui était stationnés dans un camp juste au-dessous du barrage de l'Eder. Tout cela au prix de huit avions et 56 hommes qui ne revinrent pas.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]