Les Brebis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brebis (homonymie).
Les Brebis
Personnage de fiction apparaissant dans
Le Génie des alpages.

Mascotte de la Fête de la Transhumance à Die dans la Drôme, sculptée d'après Les Brebis de F'murr. L'œuvre est visible sur la place de l'Hôtel de ville.
Mascotte de la Fête de la Transhumance à Die dans la Drôme, sculptée d'après Les Brebis de F'murr. L'œuvre est visible sur la place de l'Hôtel de ville.

Activité(s) Membres du troupeau

Créé par F'murr
Série(s) Le Génie des alpages

Les Brebis sont les membres d'un troupeau d'ovins, personnages de la bande dessinée Le Génie des alpages, réalisée par F'murr. Elles sont présentes dans chaque album.

Description[modifier | modifier le code]

On note la présence de tâches brunes sur la brebis ouessantes

Cas particuliers[modifier | modifier le code]

Voici une description de quelques brebis un peu particulières. Elles peuvent avoir une place particulière dans l'histoire et elles sont parfois traitées de façon individuelle (hors du troupeau). L'auteur met ainsi en valeur certains protagonistes par rapport à d'autres, soit pour imprimer un nouveau décalage scénaristique, soit pour mettre en avant une idée particulière, soit pour renouveler le ton de la série. L'exemple le plus clair est celui de Tombed-Camionnette, que F'murr utilise de plus en plus fréquemment comme un personnage principal.

  • Amnésie K.O. Rondesuie : Brebis dont la provenance est inconnue. Affublée d'une tache de naissance lui couvrant la totalité de l'œil gauche, elle est sujette à des discriminations raciales dans chaque collectivité qu'elle traverse. Sans meilleur accueil au sein du troupeau, elle y prendra pourtant sa place.
  • Bouddhinette : Brebis adepte et pratiquante du bouddhisme. Après un séjour d'initiation au Tibet, elle revient dans l'alpage avec la ferme intention de s'adonner pleinement à son nouveau système de pensée.
  • Boustrophédonne : Brebis rousse outremanchienne. Effectuant un long voyage, elle sera un temps de passage dans l'alpage.
  • Dégonflette : (Manivelle,dans sa première apparition) Très trouillarde, elle craint tout (l'eau,les vaches, le vide...) et son vertige la laisse souvent bloquée tout en poussant son cri de détresse : "Venez me chercher !!!!"
  • Einstein : Mouton savant, il est le frère de Rostand. Puisqu'il n'est plus un vrai mâle, Einstein a toute sa place au sein du troupeau. Il s'adonne le plus souvent à l'écriture de longues séries de calcul ou à l'élaboration de formules diverses, incompréhensibles et absurdes. Ses questionnements font cependant souvent l'objet de débats philosophiques dont F'murr aime enrichir les scénarios.
  • Gaelann : Brebis noire à laine blanche, évadée de son troupeau. Gaelann faisait partie d'un cheptel dont les bêtes « sont encore marquées au fer rouge » pour faciliter leur repérage. Considérée comme une victime de l'esclavagisme, elle sera rapidement recueillie par les autres.
  • Hamlette : Brebis blanche à laine noire, surmontée d'une collerette. Comme son nom peut y faire référence, Hamlette est dame de théâtre, ainsi en tout lieu elle se trouve en représentation.
  • Juliette : Brebis vivant en couple avec un aigle. Le rapace aimant l'excentricité du troupeau, ils ont établi leur aire au-dessus de l'alpage.
  • La brebis zinzin (Romuald la nomme ainsi dans le tome 1), que le chien appelle Azor dans le tome 2, puis Médor dans le tome 3 : Brebis se prenant pour un chien et se comportant comme tel ; elle passe son temps à ronger un os, grogner et rapporter ce qu'on lui lance. Elle se passionne également pour La Bourse (et le cours de la laine).
  • Rostand : Mouton savant, châtré lui-aussi, il est le frère et ami du mouton Einstein. Tel que le vrai Jean Rostand, il pratique la biologie, donnant ainsi lieu à des croisements étonnants (voir les "cornichons délirants" Tome 1, Le Génie des alpages).
  • Tombed-Camionnette : Brebis de race Suffolk. Son nom rappelle son arrivée au sein de l'alpage, tombée du camion en plein virage, juste à proximité du troupeau. Complètement déjantée, cette brebis va faire l'objet de plusieurs aventures pour devenir peu à peu un « personnage », à l'instar de ses congénères. L'auteur explique l'arrivée de cette brebis par un souhait de renouveau et ce désir de toujours développer l'originalité de la série. Il s'inspire ainsi très librement de certaines stars comme Jane Birkin ou Petula Clark : l'accent anglais, le non-sens dans le propos, l'excentricité, le détachement, la liberté de corps et d'esprit[1]... La première phrase en français que l'on lui a apprise est un calembour : "Aoh ! Je suffolke !".

Célébrités[modifier | modifier le code]

Voici une liste non exhaustive des quelques brebis dont les patronymes sont clairement inspirés de personnalités publiques célèbres :

Citations[modifier | modifier le code]

« — Pompette, tu ferais mieux, toute honte bue, d’évoluer en quadrupède… — J’ai bu au-delà de ma honte ! Donc je resterai debout ! — Deboute… — Mais non… — Ça ne s’accorde pas ! — C’est un adverbe ! — Yoc ! — Mais qu’est-ce qu’elles racontent ? — Toi c’est dans Libé, ousque tu apprenois l’orthographie ! — Ignarte ! » (Tome 11 : Sabotage & pâturage, 1995, p. 47)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]