Les Bougon, c'est aussi ça la vie!

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la version québécoise. Pour la version française, voir Les Bougon (série télévisée, 2008).

Les Bougon,
c’est aussi ça la vie!

Titre original Les Bougon,
c’est aussi ça la vie!
Autres titres
francophones
Les Bougon (titre abrégé)
Genre Série comique
Création François Avard
Production Fabienne Larouche
Michel Trudeau
Acteurs principaux Rémy Girard
Louison Danis
Antoine Bertrand
Hélène Bourgeois-Leclerc
Rosalee Jacques
Musique FM Le Sieur
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Chaîne d'origine Radio-Canada
Nb. de saisons 3
Nb. d'épisodes 50
Durée 23 minutes
Diff. originale
Site web http://www.radio-canada.ca/bougon

Les Bougon, c’est aussi ça la vie! ou Les Bougon est une série télévisée québécoise en 50 épisodes de 23 minutes, créée par François Avard et diffusée du au sur Radio-Canada.

La série est écrite par François Avard et Jean-François Mercier, produite par Fabienne Larouche et Michel Trudeau, et réalisée par Alain Desrochers. Elle a été adaptée en France par GMT et CALT, sous la direction créative de Sam Karmann.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Satire de la société québécoise actuelle, cette série met en scène une famille montréalaise qui suite à la mise à la porte du père de famille en raison de sa trop grande honnêteté au travail, vit de l’aide sociale (communément appelé le bien-être social ou le B.S.) et gagne sa vie en fraudant les riches et le système, qu’ils considèrent comme pourris.

Distribution[modifier | modifier le code]

Famille Bougon[modifier | modifier le code]

Rôles secondaires[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

Les personnages de la série sont les mêmes dans la version québécoise et dans la version française, à part quelques exceptions.

  • Pépère Bougon : le grand-père paralysé
  • Paul Bougon : le patriarche
  • Fred : Le frère de Paul, mouton noir de famille et mal-aimé de la société, rêvant du travail honnête (demi-frère dans la version française voir épisode 10).
  • Rita : alias « Tita », la mère
  • Dolorès : alias « Dodo », la fille, prostituée
  • Paul junior (ou Bébé Bougon en version française) : alias « Junior », le fils, voleur
  • Mao (ou Noa en version française) : jeune chinoise adoptée, aide la famille à faire des arnaques et escroqueries
  • Ben Laden : le chien adoré de Paul Bougon

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (2004)[modifier | modifier le code]

  1. Petits plaisirs
  2. Bougon en poudre
  3. Garderie à peu de piasses
  4. Citoyen du monde
  5. Bougon vulnérables
  6. D’la grand vésite...
  7. Steak & poulette
  8. Apparences trompeuses
  9. À différentes vitesses
  10. Crapuleux destin
  11. ÉSO 9002
  12. Joyeux Noël
  13. Justice pour tous

Deuxième saison (2005)[modifier | modifier le code]

  1. Communautaire
  2. Naturo-Petit
  3. Hydropo
  4. Pyramide
  5. Séduisance
  6. Retour à l’école
  7. Univers parallèle
  8. Au travail
  9. Un futur souvenir
  10. Placer Pépère
  11. Deuil national
  12. Coffre et drogue
  13. Désintox
  14. Contracteurs
  15. B & B
  16. Temps moderne
  17. Concurrence
  18. Vie de rêve
  19. Chien et chat
  20. Bénévolat
  21. Petites morts
  22. Plus pourris que jamais
  23. TV
  24. Tout ça pour ça

Troisième saison (2006)[modifier | modifier le code]

  1. Le beau risque
  2. Préretraite
  3. Bougon en gros
  4. Banco!
  5. Surprise!
  6. Porc d'armes
  7. L’exil
  8. Le bruit des papillons
  9. Le poussin ou la poule
  10. Jackassurance
  11. Arts et laites
  12. La passion
  13. Le paradis

Commentaires[modifier | modifier le code]

Cette série a connu un très grand succès auprès de la population québécoise, réunissant à chaque épisode des millions d’auditeurs. La série a pratiquement provoqué un débat de société, notamment en raison de la caricature des bénéficiaires de l’aide sociale qui y est présentée. On peut cependant présumer, à l’écoute de la série, que l’auteur ne cherchait pas tant à dénigrer les assistés sociaux qu’à montrer que la fraude et la manipulation sont généralisées en société, les Bougon ne faisant que combattre le feu par le feu.

Adaptation française[modifier | modifier le code]

La série a été adaptée en France et a débuté le sur M6[1]. L’adaptation française est aussi présentée au Québec, sur les ondes de Radio-Canada (la chaîne qui diffusait Les Bougon québécois), depuis le [2].

Polémique en France[modifier | modifier le code]

Une soixantaine de personnes portant le nom Bougon ont porté plainte contre M6 afin d'empêcher la diffusion des premiers épisodes. Le tribunal de grande instance de Nanterre a cependant déclaré la plainte de l’« Association pour la défense du patronyme Bougon » irrecevable[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les Bougon de M6 débarquent le 13 octobre », sur SeriesLive,‎ 23 septembre 2008 (consulté le 26 septembre 2008)
  2. Le portail des fêtes 2008. « Ne manquez pas Les Bougon français! Les Bougon : c’est aussi ça la vie!, le 16 décembre 21h ». Consulté le 6 décembre 2008.
  3. Les Bougon déboutés de leur plainte contre la série éponyme de M6, Libération, 13 octobre 2008

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]