Les Belles de Tunis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Belles de Tunis est un roman de Nine Moati paru en 1983 aux Éditions du Seuil et réédité en Tunisie à la faveur de la révolution de 2011.

Le livre décrit la vie d'une famille juive tunisienne (Twansas — prononcer twancha — à distinguer des Granas) de 1856 à l'indépendance tunisienne. Les rapports entre les deux communautés juives y sont relatés de façon détaillée. L'ouvrage livre des détails intéressants sur l'histoire de la Tunisie jusqu'en 1956 et sur le déclin du pouvoir beylical qui a permis à la France d'y établir son protectorat.

Par ailleurs, on y retrouve des traces autobiographiques de la famille Moati, surtout du père du réalisateur Serge Moati dont l'auteur est la sœur.

En 2004, une version de poche pour le public tunisien est éditée par les éditions Cérès à Tunis (ISBN 997319487[à vérifier : isbn invalide]) ; cette édition contient une préface spéciale de Nine Moati destinée aux lecteurs tunisiens. Cérès l'a réédité par la suite.