Les Baliseurs du désert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Baliseurs du désert

Réalisation Nacer Khémir
Scénario Nacer Khémir
Acteurs principaux

Nacer Khémir

Durée 95 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Baliseurs du désert (également nommé El Haimoune) est un film tunisien réalisé en 1984 par Nacer Khémir.

C'est le premier film d'une trilogie, qui est suivi du Collier perdu de la colombe (1991) puis de Bab'Aziz - Le Prince qui contemplait son âme (2005).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un instituteur est nommé dans le désert du Sud tunisien pour enseigner la grammaire dans un village où il n'y a pas d'école. Il découvre un univers singulier et irréel, où les enfants veulent faire pousser un jardin dans un désert dont les hommes recherchent les limites. Amoureux de la fille du cheikh qui l'héberge, il se laisse finalement envoûter par le monde de sable et le chant andalou de ses baliseurs. Dans ce conte, la magie et le réel s'imbriquent pour chanter la beauté du désert. Le cinéaste, par l'attention portée à la composition des plans et des séquences, traités comme des tableaux, et par la poétique de son écriture rend hommage à la splendeur de la culture arabe[1],[2].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Nacer Khémir (Instituteur)
  • Hédi Daoud (Cheikh)
  • Sonia Ichti (Fille du cheikh)
  • Hassen Khalsi (Officier de police)
  • Noureddine Kasbaoui (Greffier)
  • Soufiane Makni (Houcine)
  • Jamila Ourabi (Grand-mère)
  • Mohsen Zazaa (Muet/Hasan, le génie)[3]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hédi Khélil, Abécédaire du cinéma tunisien, Tunis, Simpact,‎ 2007, 433 p. (ISBN 978-9973-61-457-5), « Bab'Aziz Le nouveau film de Nacer Khémir », p. 295-301
  2. « El Haimoune », sur http://www.fcat.es (consulté le 7 mai 2007)
  3. a, b et c « El Haimoune (1985) Nacer Khemir », Ciné-Ressources (consulté le 7 mai 2014)
  4. a et b « Nacer Khémir », France Inter (consulté le 6 mai 2014)
  5. Pierre Haffner, « Les cinémas de Libération à Tunis : une chronique des 10e Journées cinématographiques de Carthage du 12 au 21 octobre 1984 », Peuples noirs peuples africains, no 45,‎ 1985, p. 56-75 (lire en ligne)
  6. « Palmarès », sur http://www.fespaco-bf.net (consulté le 7 mai 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Salma Mobarak, « Marcher dans le désert : étude du motif comparé de la marche dans Désert de Le Clézio et Les Baliseurs du désert de Nacer Khémir », Alif : Journal of Comparative Poetics, no 33, 1er janvier 2013 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]