Les Aventures de Buzz l'Éclair

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Aventures de Buzz l'Éclair

alt=Description de l'image Logo AventuresBuzzl'éclair.jpg.
Titre original Buzz Lightyear
of Star Command
Genre Série d'animation,
d'aventures,
de science-fiction,
de comédie
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine UPN puis ABC
Nb. de saisons 2
Nb. d'épisodes 63
Durée 1 × 70 minutes
62 × 25 minutes
Diff. originale 2 octobre 200013 janvier 2001

Les Aventures de Buzz l'Éclair (Buzz Lightyear of Star Command) est une série télévisée d'animation américaine, en un pilote de 70 minutes et 62 épisodes de 25 minutes, diffusée du 2 octobre au 29 novembre 2000 sur le réseau UPN et du 14 octobre 2000 au 13 janvier 2001 sur le réseau ABC. En France, la série a été diffusée à partir de 2001 sur M6 dans Disney Kid, puis rediffusé sur TF1 dans Club Disney en 2003 et sur Toon Disney en 2004 et sur Disney Cinemagic en 2009.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Meilleur agent de Star Command, Buzz l'Éclair doit avec son équipe affronter les ennemis du mal, dont l'infâme empereur Zurg.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison[modifier | modifier le code]

La saison 1 débute par un triple épisode où l'équipe de Buzz l'Éclair est présentée.

  1. La Nouvelle Équipe [3 parties] (The Adventure Begins)
  2. L'Armada de Torque (The Torque Armada)
  3. Le Baiser de Buzz (Gravitina)
  4. La Guerre des robots (XL)
  5. Liés par le secret (Little Secrets)
  6. La Visite de l'ambassadeur (Inside Job)
  7. Le Maître de l'espace (NOS-4-A2)
  8. Le Transdélocalisateur (The Planet Destroyer)
  9. Karn, réserve naturelle (The Beasts of Karn)
  10. Les Implants (Tag Team)
  11. Ce n'est pas du jeu (The Main Event)
  12. Le Retour de XL (The Return of XL)
  13. Une étrange invasion (Strange Invasion)
  14. Prison modèle (The Talking of PC-7)
  15. Le Lavage de cerveau (Mindwarp)
  16. Le Mariage de Mira (Mira's Wedding)
  17. Panique sur Bagnos (Panic on Bathyos)
  18. Le Chasseur de primes (Shiv Katall)
  19. Des vacances forcées (Stress Test)
  20. Zoo galactique (A Zoo Out There)
  21. Mauvaise graine (Root of Evil)
  22. Que la force soit avec toi ! (Supernova)
  23. XR a la grosse tête (Downloaded)
  24. Le Monstre de plasma (The Plasma Monster)
  25. Booga Booga (The Crawling Flesh)
  26. La Cuisine nature (Dirty Work)
  27. La Vengeance de NOS 4A2 (The Slayer)
  28. La Guerre des doubles (The Lightyear Factor)
  29. Les Clones (Cone Rangers)
  30. La Fièvre des Fragumoles (Bunzel Fever)
  31. Régression (Devolutionaries)
  32. XR contre XL (Head Case)
  33. Le Yukari (The Yukari Imprint)
  34. Zurg mène la danse (The Shape Stealer)
  35. Liberté pour 57 (Star Crossed)
  36. Planète hantée (Haunted Moon)
  37. Invasion planète Rozwell (Stranger Invasion)
  38. Au cœur de l'orage (Eye of The Tempest)
  39. Le Loup-Garou de l'espace (Wirewolf)
  40. Le Loup solitaire (Lone Wolf)
  41. La Planète perdue (Planet of The Lost)
  42. La revanche des Raenoks (Revenge of The Raenoks)
  43. La Vengeance de Mira (The Starthought)
  44. L'Insecte millénaire (Millennial Bugs)
  45. Conspiration (Conspiracy)
  46. À l'aise sur une micro-planète (At Large on a Small Planet)
  47. Tremblement de soleil (Sunquake)
  48. Premières missions (First Missions)
  49. Attention au requin ! (Large Target)
  50. Battons-nous pour la paix ! (War and Peace and War)

Seconde saison[modifier | modifier le code]

  1. Un saut dans le millénaire (Lost in Time)
  2. Le Sommet secret (Rookie of the Year)
  3. La revanche des monstres (Revenge of The Monsters)
  4. Mission de sauvetage (Rescue Mission)
  5. Zurg fait le ménage (Star Smasher)
  6. L'Ennemi sans visage (Enemy Without a Face)
  7. Sacré vieux Buzz (Good Ol' Buzz)
  8. La Planète Karn (Return to Karn)
  9. Soleil en danger (Speed Trap)
  10. Le Père Noel contre-attaque (Holiday Time)
  11. Une forte tête (Opposites Attract)
  12. La Momie de l'espace (Ancient Evil)
  13. L'Attaque des Walkyries (42)

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

La patrouille de l'Éclair[modifier | modifier le code]

La patrouille de Buzz l'Éclair, qui est formée pendant les trois premiers épisodes de la série, est composée de quatre éléments :

  • Buzz l'Éclair est reconnu comme le meilleur agent de Star Command, ce qui le rend d'une vanité souvent insupportable pour son équipe et lui cause parfois quelques soucis. Il ressort très souvent les mêmes phrases, dont « le bien triomphe toujours » et « le mal ne gagne jamais ». Son cri de guerre, qu'il aime à répéter, est « Vers l'infini et au-delà ».
  • Mira Nova : Meilleure recrue de sa promotion, Mira Nova a été imposée par le commandant Nébula comme partenaire de Buzz. Ambitieuse, elle souhaite prouver qu'elle est capable d'être le meilleur ranger de la galaxie. Ce souhait est d'autant plus fort que son père, roi de la planète Tangea, n'accepte pas que sa fille se mélange aux êtres de race « inférieure » ne disposant pas des pouvoirs psychiques tangéens. Elle déteste par ailleurs que Buzz l'appelle « princesse ». Elle possède les pouvoirs propres à ceux de sa race : elle est capable de se fantômiser à travers la matière. Son pouvoir lui permet aussi de lire dans les pensées et d'influencer les esprits.
  • Booster : Booster Sinclair Masticeur de ce nom complet, il ressemble à un gros dinosaure rouge. Il est honnête et très émotif, ce qui en fait le personnage le plus attachant de la série. Issu d'une famille de paysans, il a d'abord été agent d'entretien avant d'accéder plus ou moins accidentellement à son rêve de toujours, devenir ranger de l'espace. Très fort et volumineux, il se gave souvent de nourriture et a la particularité de s'attacher à toutes les petites bestioles et plantes qu'il rencontre, ce qui provoque à plusieurs reprises des catastrophes.
  • XR : est un petit robot ranger de l'espace expérimental (eXperimental Robot) créé par les petits hommes verts sans l'accord de leur hiérarchie, qui se fait massacrer dès le premier épisode et est réparé par les petits hommes verts alors qu'ils ne sont plus reliés à l'unisprit. Depuis, XR a un comportement très humain, et se distingue notamment par sa cupidité et son manque de morale, mais n'est pas pour autant un mauvais élément de la patrouille. Créé pour être facilement remontable, il perd très fréquemment quelques-uns de ses membres pendant les combats.

Quelques autres gentils[modifier | modifier le code]

  • La présidente de l'alliance galactique (et/ou du sénat galactique) n'apparaît que pour donner des récompenses aux héros ou parce que l'épisode tourne autour de la protection d'un évènement auquel elle participe.
  • Commandant Nébula est le chef incontesté des rangers de l'espace. Il déteste remplir les tâches administratives (comme tous les personnages de la série), et est constamment poursuivi par son bureau volant. Il regrette souvent de ne plus aller en mission où il a perdu une jambe alors qu'il était encore ranger.
  • Le docteur Ozma Furbana est une naturaliste experte qui a demandé à étudier les animaux de la planète Karn. Elle déteste la violence et le machisme de Buzz l'Éclair, qui lui-même ne supporte pas sa manie de vouloir à tout prix protéger les animaux les plus dangereux. Tout l'humour de la situation est que ces deux-là sont de toute évidence amoureux et à chaque fois que l'un ou l'une est prêt à l'avouer, leurs différences d'opinion provoquent une dispute.
  • Les petits hommes verts sont des inventeurs géniaux et des techniciens hors pair qui permettent à Star Command de fonctionner. Toutes les armes offensives et défensives proviennent de leur laboratoire, ainsi que tout ce qui permet de faire fonctionner la base, des véhicules au compacteur d'ordures ménagères. Ils ont tous une antenne sur la tête qui les relie à l'unisprit, qui est en quelque sorte leur grand cerveau commun.
  • Le docteur Animus est le psychanalyste de Star Command, et son rôle est de vérifier que les rangers ont une bonne santé mentale. Dans chaque épisode où il apparaît, son travail cause plus de problèmes qu'il n'en résout, et on peut imaginer que les auteurs n'ont pas une grande sympathie pour les psy en général.
  • Ty Parsec : Ranger de l'espace muté dans une zone isolée de la galaxie, il ne supporte pas Buzz l'éclair car celui-ci passe son temps à se vanter de lui avoir sauvé la vie une cinquantaine de fois(ironie du sort Buzz ne se rend pas compte qu'il agace Ty en racontant qu'il lui a sauvé la vie) . Ty se retrouve dans une situation embarrassante lorsqu'il est mordu par NOS-4-A2 le robot-vampire volant de l'espace et à cause des radiations de Canis Lunis, se transforme en loup-garou cybernétique.

Quelques méchants[modifier | modifier le code]

  • L'infâme empereur Zurg est l'ennemi juré de Buzz l'Éclair, mais lui ressemble pourtant beaucoup. Vaniteux et capricieux, il ne respecte absolument pas son personnel, bien que parfois il tente d'appliquer quelques méthodes de management positives. Il aime aussi répéter quelques phrases, dont un « je te maudis Buzz l'Éclair » qui ponctue plusieurs épisodes.
  • Warp noir dessein était un ancien ami et coéquipier de Buzz à l'école des rangers, mais a vite compris que la vie de méchant était bien plus lucrative que celle de gentil. Il est en quelque sorte salarié de Zurg, mais sa paresse naturelle le pousse à se faire porter pâle dès que le moindre travail se présente.
  • Torque est à l'origine un délinquant arrêté à plusieurs reprises par Buzz, pour lequel il a une haine féroce. Zurg l'a fait évader et lui a greffé un système de clonage instantané qui lui permet de se démultiplier lorsqu'il est en difficulté.
  • Gravitina est la maitresse des Masses, de la gravité et de toutes les attractions. Elle a d'immenses pouvoirs psychiques qui lui permet de manipuler la gravité. Elle accepte de détruire Star Command en échange d'une somme colossale. Heureusement, elle a un grand point faible qui sauvera la galaxie : elle est amoureuse de Buzz l'Éclair. Gravitina tente de forcer Buzz à avoir une liaison avec elle en le soumettant à un rayon qui fit grossir la tête de notre héros. Buzz retrouvera son apparence normale grâce à sa patrouille qui découvrit comment inverser les effets du rayon. Par la suite, elle s'associe avec le cruel Buzz l'Eclair (voir plus bas) qui profite d'elle pour exécuter son plan diabolique. Malheureusement, elle se rend compte que même ce Buzz-là (qui dans le même camp qu'elle) n'a aucun sentiment pour elle quand il n'hésite pas à l'abandonner pour s'échapper. Elle est ensuite arrêtée et emprisonnée.
    • apparence physique: peau bleue, une tête énorme qui lui donne des complexes
  • XL est la première version de robot ranger expérimental créé par les petits hommes verts. Véritable danger pour tous, le commandant ordonna qu'il soit désactivé. Ce fut Zurg le rendit de nouveau opérationnel. Il se constitua alors un nouveau corps à partir de pièces détachées volées à Star Command. Jaloux de XR, il déteste l'ensemble des rangers de l'espace.
  • NOS-4-A2 est un robot vampire qui puise sa force en aspirant l'énergie d'autres machines par sa simple morsure. Créé dans les laboratoires de l'infâme empereur Zurg, il était destiné à vaincre Starcommand de l'intérieur. Il est introduit secrètement dans la base à bord une boîte. Il est vaincu par XR. NOS 4A2 est très arrogant au moins autant que son concepteur mais il n'est fait qu'à sa tête. Petite blague : en anglais, son nom se lit nos-for-a-two, ce qui ressemble à "Nosferatu" (terme désigant un vampire)...
  • Klerm est un méchant gamin capricieux qui ressemble énormément à Bill Gates. Son entreprise de haute technologie, Compu Klerm, l'a rendu riche, et, lorsqu'il ne veut pas profiter de sa fortune pour envahir le monde, son seul souhait est de trouver un moyen d'occuper sa morne vie.
  • le méchant Buzz : Il vient d'un monde parallèle dans lequel Buzz l'Éclair est un tyran qui domine toutes les galaxies et Zurg un serveur dans un fast-food. Apparition : Il apparait dans la série après une expérience tentée par l'empereur Zurg qui crée accidentellement une brèche dans une dimension alternative. Voulant rencontrer un autre lui-même, Zurg y pénètre. Là, à sa plus grande surprise, il rencontre le cruel buzz l'Eclair qui est le maître suprême de son univers. Ce dernier est attiré dans l'autre univers par l'envie d'avoir un opposant à sa mesure, car dans son univers, nul n'est jamais arrivé à lui tenir tête. Le Bon Buzz se présente à lui comme un défi à relever. Il est doté d'une chance incroyable car chaque fois que l'on croit qu'il a disparu, il finit par revenir. (Voici des exemples : dans la guerre des clones, le cuirassé de Zurg explose mais il s'en tire accroché à une tôle.
    • apparence physique : il est la copie parfaite de buzz l'éclair. Leur principale différence est que ce buzz-là porte une barbe.
  • Le Voleur d'aspect: Cet être a été créé par les vermines du laboratoire de Zurg sous le nom de projet X. Il peut contrôler n'importe qui en projetant sur lui sa cape. Il reçoit pour mission d'éliminer définitivement Buzz L'éclair. Ce dernier finit même par être contrôlé et programme la destruction de starcommand. Tout semblait perdu mais Mira l'expédie dans l'espace. On ignore ce qu'il est devenu mais il est toujours là.
  • La Patrouille Z: ce sont les clones diaboliques de Mira, Buzz et Booster. Ils sont créés par Zurg afin de remplacer leur modèles et ainsi d'infiltrer et détruire Star Command, mais malheureusement ils sont hors de son contrôle car les premiers clones sont des enfants qui ne tardent pas à se mettre à leur compte. Malgré leur arrestation par les Rangers, ils parviennent à s'échapper du vaisseau 42.

Principales planètes[modifier | modifier le code]

Faisant partie de l'alliance galactique[modifier | modifier le code]

  • La planète bleue, c'est-à-dire la Terre, est le lieu où siège le sénat galactique, apparemment la seule assemblée de l'alliance, dans laquelle on peut noter l'absence d'humains.
  • Planète Rizome est une planète où les armes et la technologie sont bannies. C'est un havre de paix où la végétation vit en harmonie avec les quelques habitants et surtout les patients qui y viennent en cure
  • Planète Gargantia est une planète peuplée d'habitants de très petite taille qui adhère à l'alliance galactique dans l'un des premiers épisodes. Cependant, certains Gargantiens s'opposent à cette alliance et tentent à plusieurs reprises des attentats « pour l'honneur de Gargantia ».
  • Planète Banyos est une planète entièrement couverte par des océans et où donc la vie est uniquement sous-marine. Cette planète a une importance stratégique parce qu'on y extrait le minerai crystalique, utilisé dans le processus de crysto-fusion qui est une source d'énergie essentielle.
  • Planète Business est la planète de tous les commerces, des plus légaux aux plus criminels, où l'on peut tout trouver, surtout des escrocs.
  • Star Command est une station spatiale située dans la galaxie de l'espace à côté de la planète Terre, elle fait partie de la Patrouille Gamma du secteur 4, une Membre de l'unité d'élite de Protection Universelle des Rangers de l'Espace.

Hors alliance galactique[modifier | modifier le code]

  • Tangea est une planète indépendante par choix de son roi, le père de Mira, qui refuse d'être mélangé avec des êtres qu'il considère comme inférieurs. En effet, les Tangéens ont la particularité d'avoir des pouvoirs psychiques impressionnants, dont celui de se fantômiser (c'est-à-dire passer à travers la matière, ce qui explique l'absence de portes sur la planète) et de lire dans les esprits.
  • La planète Rozwzell est inconnue de l'alliance galactique, et réciproquement ses habitants ignorent l'existence d'une vie extra-rozwellienne. Si bien que le jour où le vaisseau de la patrouille de l'Éclair s'écrasera en plein désert, l'armée fera tout pour étouffer l'affaire...
  • La Planète Z est la planète de l'infâme empereur Zurg, autour de laquelle gravitent quelques lunes également contrôlées par lui. Elle est recouverte de divers bâtiments industriels, et depuis l'espace, un Z énorme est visible sur sa surface.

Commentaires[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Buzz l'éclair est un personnage apparu dans le premier long métrage d'animation en images de synthèse de Disney (en coopération avec Pixar), Toy Story, dans le rôle d'une figurine dérivée du dessin animé Les Aventures de Buzz l'Éclair (Buzz Lightyear of Star Command). Certains personnages du long métrage apparaissent dans la série, dont Zurg (qui reste l'ennemi de Buzz l'Éclair) et les petits hommes verts du distributeur de jouets de Pizza-Planet (qui gagnent dans la série un statut de génies).

Les trois premiers épisodes de la série ont d'abord été présentés comme un teléfilm, Buzz l'Éclair: l'aventure commence, et ont été suivis de 62 épisodes, tous réalisés en 2000.

La série est produite par Disney, Pixar a seulement réalisé le générique de début, la musique est de Adam Berry et la version française est l'œuvre de la société Audiophase. L'animation des épisodes a été confié à plusieurs sociétés, dont Toon City, Tama Production, Sunwoo Animation, Sun Min, Jade Animation, Hana Animation et Sae Hahn.

Bien qu'ayant l'apparence d'un dessin animé pour enfant, les épisodes portent souvent des références culturelles que seuls des adultes et adolescents peuvent apprécier. Ainsi, les problèmes du management et du marketing sont plusieurs fois évoqués avec beaucoup d'humour, et on retrouve dans certains épisodes des parodies de grands classiques de la culture américaine (les évènements supposés de Roswell servent par exemple de scénario à un épisode).

Les métaphores plus ou moins grossières sur notre époque sont aussi nombreuses ; le thème du racisme est assez fréquemment évoqué, sans pour autant que soient données des leçons de morale. L'absence presque totale de morale est d'ailleurs souvent remarquable, même parmi les personnages du camp des gentils qui sont volontiers tricheurs et paresseux. Et bien que la confrontation entre le bien et le mal soit le thème de nombreux épisodes, les avantages (notamment lucratifs) du mal ne manquent pas d'être présentés.

Parfois les dialogues contiennent quelques calembours savoureux, difficilement traduits dans la version francophone.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]