Les Anges de l'enfer (film, 1930)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Anges de l'enfer.

Les Anges de l'enfer

alt=Description de l'image Poster - Hell's Angels (1930) 04.jpg.
Titre original Hell's Angels
Réalisation Howard Hughes
Scénario Harry Behn
Howard Estabrook
Joseph Moncure March
Marshall Neilan
Acteurs principaux
Sociétés de production The Caddo Company
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame de guerre
Sortie 1930
Durée 127 minutes (2 h 07)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Anges de l'Enfer en affiche sur la façade du cinéma Le Regent avec un biplan en premier plan.

Les Anges de l'Enfer (titre original : Hell's Angels) est un film américain réalisé par le milliardaire Howard Hughes en 1930.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Trois amis, deux frères américains et un allemand, se sont rencontrés lors de leurs études. Mais quand éclate la Première Guerre mondiale, ils se retrouvent dans des camps opposés. Les deux frères s'engagent dans l'aviation : ils se battront dans les airs, mais aussi pour les faveurs d'une jeune anglaise. Quant à l'allemand, il devra choisir entre suivre les ordres et épargner l'Angleterre qu'il aime tant.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Musiques[modifier | modifier le code]

À noter[modifier | modifier le code]

  • Certaines scènes du film furent tournées en couleur (Technicolor). Le tournage a été en partie effectué au Hollywood Center Studios
  • La première partie du film de Martin Scorsese Aviator (2004), consacré à la vie d'Howard Hughes, évoque spectaculairement le tournage des Anges de l'enfer.
  • Le réalisateur Howard Hughes a subi un grave accident d'avion (fracture crânienne, lésions à la colonne vertébrale, et coma), en remplaçant lui-même un cascadeur qui jugeait la scène trop périlleuse[1].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. http://www.dvdclassik.com/critique/hell-s-angels-hughes

Liens externes[modifier | modifier le code]