Les Anges de Boston

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Anges de Boston

Titre original The Boondock Saints
Réalisation Troy Duffy
Scénario Troy Duffy
Acteurs principaux
Sociétés de production BDS Productions Inc.
Brood Syndicate
Chris Brinker Productions
Franchise Pictures
Fried Films
The Lloyd Segan Company
Pays d’origine Drapeau du Canada Canada
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Action
Sortie 1999
Durée 110 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Anges de Boston (The Boondock Saints) est un film réalisé par Troy Duffy, sorti en 1999. En France, il n'est distribué en DVD qu'en 2010.

Une suite, intitulée Les Anges de Boston 2, est sortie en 2009.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Les Anges de Boston, ce sont Connor et Murphy MacManus, deux frères irlando-américains et catholiques. Tout du moins, c'est le surnom que les médias leur ont donné après leur premier coup d'éclat.

Travailleurs modestes dans un entrepôt de boucherie, les deux frères ont leurs habitudes au pub, où ils retrouvent leurs amis pour discuter autour d'une pinte de bière. Parmi eux se trouve l'Italien.

Un soir, une bagarre se déclenche et les deux frères, traqués jusque chez eux, sont obligés de tuer les malfaiteurs. Lorsque l'inspecteur Paul Smecker, avec ses manières excentriques et son génie de déduction, arrive sur les lieux du crime, il reconnaît les hommes de main des mafiosi russes. Depuis plusieurs semaines, le FBI était à leurs trousses.
C'est ainsi que naît le mythe des Anges de Boston et que commence leur croisade. Au cours de leur lutte acharnée contre la vermine, ces deux justiciers, en bons Irlandais, récitent versets et cantiques, persuadés d'agir par la main de Dieu. Et chaque crime les rapproche un peu plus de l'inspecteur.

Verset[modifier | modifier le code]

(en)

And shepherds we shall be,
For Thee, my Lord, for Thee.
Power hath descended forth from Thy hand,
That our feet may swiftly carry out Thy command.
So we shall flow a river forth to Thee
And teeming with souls shall it ever be.
In Nomine Patris, et Filii, et Spiritūs Sancti.

(fr)

Seigneur, nous serons les bergers
Pour ta gloire, mon Dieu, pour ta gloire
La puissance de ta main en nous est passée
Que nos pieds nous conduisent
pour accomplir ta volonté
Et que par la rivière soit emportée
la multitude des âmes que tu as rappelé
In Nomine Patris, et Filii, et Spiritus Sancti.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteur Rôle Voix françaises
Willem Dafoe Agent Paul Smecker, FBI Mike Marshall
Sean Patrick Flanery Connor McManus Ludovic Baugin
Norman Reedus Murphy McManus David Kruger
Billy Connolly Il Duce
David Ferry Détective Dali
Brian Mahoney Détective Duffy
Carlo Rota Don « Papa » Joe Yakavetta
Ron Jeremy Vincenzo Lipazz

Réception[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Lors de sa sortie en salles, Les Anges de Boston est distribué uniquement dans cinq salles, avec 19 930 $ de recettes pour son premier week-end d'exploitation, pour une moyenne de 3 986 $ et une 62e place au box-office américain[1], pour finir avec un total de 30 471 $[1]. À l'étranger, le film ne fait guère mieux, puisque seul 219 529 $ de recettes ont été récoltés, faisant un total de 250 000 $ de recettes au box-office mondial[3].

Distribution en vidéo[modifier | modifier le code]

Passé inaperçu lors de sa sortie en salles, Les Anges de Boston a, en revanche, rencontré un succès sur le marché vidéo, puisque le total des ventes du film ont avoisinés les 50 millions de dollars[4] et a obtenu le statut de film culte[5],[6],[7] .

En France, bien qu'initialement prévu pour être sorti en salles, Les Anges de Boston sort directement en vidéo plus de dix ans après sa sortie américaine, qui, après un différend entre le premier distributeur français et le producteur américain, l'a empêché d'être sorti[8].

Suite[modifier | modifier le code]

En 2009, une suite fut sortie en salles, Les Anges de Boston 2, qui rencontra un succès commercial plus important[9], en comparaison avec le premier volet.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « The Boondock Saints - Weekly », sur Box Office Mojo (consulté le 3 mai 2012).
  2. http://www.dvdfr.com/dvd/f46654-anges-de-boston.html
  3. (en) « The Boondock Saints », sur The Numbers.com (consulté le 3 mai 2012).
  4. (en) John Anderson, « Back to the Boondocks, Defiantly », The New York Times,‎ 2009-10-18 (lire en ligne)
  5. (en) « Boondock Saints, the infamous Cult Classic », Detroitbuzz.com Cult Corner (consulté le 2006-12-14)
  6. (en) « Overnight », Roger Ebert review,‎ 18 novembre 2004 (lire en ligne)
  7. (en) DVDfutue.com « DVD Review - Boondock Saints unrated edition », DVDfuture.com (consulté le 2006-11-28)
  8. (fr) « Anges à Boston et justiciers dans la ville », sur Toutlecine.com (consulté le 3 mai 2012).
  9. (en) « The Boondock Saints II: All Saints Day », Box Office Mojo (consulté le 2009-12-26)

Liens externes[modifier | modifier le code]