Les Amis de la Nature

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo FFUTAN

L'organisation des Amis de la Nature fut fondée en 1895 à Vienne, en Autriche. À cette époque, marquée par l'avènement du tourisme, les Amis de la Nature réussirent à proposer à de larges couches de la population des activités de loisirs et de tourisme proches de la nature. L'initiation et la sensibilisation aux beautés de la nature, tout comme l'information sur celles-ci et sur la culture, comptaient dès le début parmi les principaux objectifs de l'organisation. Parallèlement aux progrès de la société industrielle moderne et du tourisme commercial, ils se sont engagés professionnellement dans la protection de la nature et de l'environnement et ont fourni une contribution majeure, théorique et pratique, au développement de formules touristiques alternatives et écologiques.

Buts[modifier | modifier le code]

Les activités des Amis de la Nature sont basées sur l'idée que la protection de la nature est indissociable de la préservation des chances de chacun de s'épanouir soi-même. C'est à ce titre que les Amis de la Nature ont depuis leur création œuvré pour la préservation de l'environnement et des milieux de vie, pour la paix et pour le rapprochement des peuples, pour les droits sociaux et démocratiques de tous les êtres humains, tout comme pour des pratiques de loisirs enrichissantes. Forts de leur tradition centenaire, les Amis de la Nature s'engagent à présent pour la mise en œuvre du développement durable, et surtout pour des formules transfrontalières de protection de l'environnement, ainsi que pour un tourisme socialement responsable et respectueux de l'environnement.

Engagement pour le développement durable[modifier | modifier le code]

À travers les « Paysages de l'année », proclamés tous les deux ans, les Amis de la Nature ont créé un modèle pour la mise en œuvre de l'objectif du développement régional durable. Par des projets internationaux, comme les campagnes « 100 000 arbres pour l'Europe » ou « Des rivières bleues pour l'Europe », ils se proposent de développer une plus grande sensibilité pour les problèmes de l'environnement et de motiver les adhérents à s'engager activement. En 1995 les Amis de la Nature ont créé l'Institut pour le tourisme intégratif (IITF), dans le but de sensibiliser la recherche et la formation en matière de tourisme aux principes du développement durable. Le Manifeste pour une Europe nouvelle (1993) et le Manifeste pour un avenir écologique, social et pacifique (1996), les propositions soumises à la Conférence intergouvernementale de l'Union Européenne, tout comme le Livre vert relatif aux Alpes sont autant d'exemples illustrant le lobbying que les Amis de la Nature pratiquent à l'échelle internationale.

Un mouvement international[modifier | modifier le code]

Avec 600 000 adhérents dans environ 3 500 groupements, avec 39 secrétariats professionnels et environ 35 000 collaborateurs bénévoles, les Amis de la Nature comptent mondialement parmi les plus grandes organisations non-gouvernementales à but non lucratif. Ils proposent à leurs adhérents des séminaires et des documents d'information, ainsi que des activités de loisirs et touristiques, respectueuses de l'environnement. Ils gèrent plus de 1 000 maisons d'Amis de la Nature en Europe et Outre-Mer. L'Internationale des Amis de la Nature (IAN), dont le siège se trouve à Vienne, est l'organisation de tutelle des fédérations nationales. Par ailleurs, il existe également les amis de la nature d'Oran en Algérie, le club scientifique partage les mêmes objectifs. Plusieurs activités ont été élaborées au niveau de la ville d'Oran (la capitale de l'ouest algérien). Des photos sont affichées dans leur site http://eco-nature.fr.nf .

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]