Les Adieux à la reine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Adieux à la reine
Auteur Chantal Thomas
Genre Roman
Pays d'origine Drapeau de la France France
Éditeur Seuil
Collection Fictions et Cie
Date de parution 2002
Nombre de pages 244
ISBN 2020414775

Les Adieux à la reine est un roman de Chantal Thomas publié le 28 août 2002 aux éditions du Seuil et ayant reçu le prix Femina la même année.

Écriture du roman[modifier | modifier le code]

Pour ce roman, Chantal Thomas s'inspire de la pièce en cinq actes de Gabriel Brizard Les Imitateurs de Charles IX ou les Conspirateurs foudroyés[réf. nécessaire] parue en 1790.

Résumé[modifier | modifier le code]

Ce roman présente les derniers jours de Marie-Antoinette lors de la Révolution française, raconté du point de vue de l'une de ses lectrices, Agathe-Sidonie Laborde. Les courtisans présents à Versailles quittent le lieu en entendant les rumeurs sur la prise de la Bastille et laissent donc le couple royal presque seul.

Protagonistes[modifier | modifier le code]

Les protagonistes sont présentés par ordre d’apparition dans le roman :

Éditions[modifier | modifier le code]

Adaptation[modifier | modifier le code]

Le roman de Chantal Thomas a été adapté au cinéma sous le titre Les Adieux à la reine par Benoît Jacquot en 2012[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]