Les Douze Coups de midi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Les 12 coups de midi !)
Aller à : navigation, rechercher
Les Douze Coups de midi
Le logo de l'émission Les Douze Coups de midi.
Le logo de l'émission Les Douze Coups de midi.

Programme adapté El legado
Genre Jeu télévisé
Création Marcello Ferrero
Réalisation Didier Fraisse
Serge Khalfon
Antoine Galey
Présentation Jean-Luc Reichmann
Narration Isabelle Benhadj alias 《 Zette 》
Musique Popion productions
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 5 (2014/2015)
Nombre d’émissions 1539 au 27/08/2014
Programme similaire Crésus
Production
Lieu de tournage La Plaine Saint-Denis
Studios 107
Durée 45 minutes
Format d’image 16/9
Format audio Stéréo
Production exécutive Jean-Luc Reichmann
Société de production Formidooble et DV prod (Endemol France)
Diffusion
Diffusion TF1
Lieu de première diffusion France
Date de première diffusion 28 juin 2010
Public conseillé Tout public
Site web tf1.fr/les-douze-coups-de-midi/
Chronologie
Précédent Attention à la marche !

Les Douze Coups de midi est un jeu télévisé français, présenté par Jean-Luc Reichmann et diffusé sur TF1 en haute définition chaque jour à 12h depuis le lundi 28 juin 2010.

Il s'agit d'un quiz individuel dans lequel les candidats peuvent gagner de nombreux lots et une cagnotte[1]. L'émission est une nouvelle adaptation du format argentin El legado, réalisée après celle appelée Crésus qui avait été diffusée en 2005 et 2006, toujours sur TF1 avec comme présentateur à l'époque Vincent Lagaf'.

Jusqu'au 27 octobre 2010, Jean-Luc Reichmann est accompagné d'un personnage virtuel, une fée appelée Eulalie (avec la voix de Véronique Le Nir) [2]. Ensuite, cette dernière devient une simple voix-off mais conserve son nom et la même interprète jusqu'au 31 décembre 2010. Depuis le 1er janvier 2011, une nouvelle voix-off surnommée Zette et assurée par Isabelle Benhadj est présente.

Ce jeu est lancé par TF1 pour relever l'audience de la case de midi face au succès de Tout le monde veut prendre sa place, le jeu de Nagui diffusé à la même heure sur France 2[3].

Diffusion[modifier | modifier le code]

L'émission est diffusée depuis le lundi 28 juin 2010, tous les jours à 12h00. Six émissions spéciales en prime-time (20h50) ont également eu lieu.

Principe et règles[modifier | modifier le code]

Dans ce jeu, quatre candidats passent quatre épreuves (trois manches puis la finale, hormis lors des primes où il y a quatre manches et une finale), en répondant à des questions de culture générale, aussi ludiques que culturelles. Les candidats sont éliminés progressivement jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'un, alors sélectionné pour la dernière manche appelée « le coup de maître ». La couleur de départ affectée à chaque candidat est le « vert ».

Les manches[modifier | modifier le code]

Le coup d'essai[modifier | modifier le code]

Cette manche n'est présente que dans les émissions spéciales en première partie de soirée et ne sert qu'à composer les équipes.

Version des Douze Coups de Noël en 2011 et du Bal des Douze Coups en 2012[modifier | modifier le code]

Des questions sont posées aux quatre célébrités invitées, auxquelles ils doivent répondre par « plus / moins », « vrai / faux » ou « avant / après ». Ils doivent répondre aux mêmes questions dans un délai maximum de 10 secondes par question. Chaque bonne réponse rapporte un point. Lorsque trois questions ont été posées, l'invité qui totalise le plus de points peut choisir le maître de midi avec lequel il souhaite faire équipe, et les autres invités choisissent leur coéquipier dans l'ordre du classement. En cas d'égalité, c'est le candidat le plus rapide qui choisit son partenaire en premier.

Version des Douze Coups de Noël en 2012/2013 et des Douze Coups de Soleil en 2013 et 2014[modifier | modifier le code]

Des questions sans propositions de réponse sont posées aux quatre célébrités invitées. Pour pouvoir répondre, il faut être le premier à appuyer sur le buzzer. Si le candidat répond correctement, il marque 4 points, sinon il n'a plus le droit de répondre à cette question et quelqu'un d'autre peut buzzer et répondre pour 3 points. Si le deuxième candidat à répondre se trompe également, le troisième joue pour 2 points, et si celui-ci échoue aussi, le dernier ne joue que pour 1 point. Une fois que six questions ont été posées, l'invité qui totalise le plus de points peut choisir le maître de midi avec lequel il souhaite faire équipe, et les autres invités choisissent leur coéquipier dans l'ordre du classement. En cas d'égalité, c'est le candidat le plus rapide qui choisit son partenaire en premier.

Première manche : Le coup d'envoi[modifier | modifier le code]

Première possibilité : L'un ou l'autre[modifier | modifier le code]

Cette possibilité existe depuis la création du jeu et est jouée en alternance avec le moins faux avant qu'après.

Les candidats débutent au niveau vert. Il s'agit d'un type de questionnaire où le candidat doit choisir si la bonne réponse à une question est celle proposée ou s'il doit découvrir l'autre réponse masquée, celle-ci n'étant révélée qu'une fois que le candidat a validé son choix. S'il commet une erreur, il passe à l'« orange ». Le premier à cumuler deux erreurs passe au « rouge » et doit défier un de ses adversaires pour le duel.

Remarque : à l'instar de Crésus, lorsque la réponse masquée n'est pas la bonne réponse, c'est le plus souvent une réponse dérisoire n'ayant aucun rapport avec le domaine de la question posée, afin de piéger le candidat en cas de doute.

Deuxième possibilité : Le moins faux avant qu'après[modifier | modifier le code]

Cette possibilité existe depuis novembre 2011 et est jouée en alternance avec l'un ou l'autre.

Les candidats débutent au niveau vert. Il existe trois types de questions différentes :

  • Une affirmation est proposée au candidat qui doit déterminer si celle-ci est vraie ou fausse ;
  • Une question est posée au candidat à laquelle il doit répondre « plus » ou « moins » ;
  • Une question est posée au candidat à laquelle il doit répondre « avant » ou « après ».

S'il commet une erreur, le candidat passe à l'« orange ». Le premier à cumuler deux erreurs passe au « rouge » et doit défier un de ses adversaires pour le duel.

Deuxième manche[modifier | modifier le code]

Première version : Le coup bas[modifier | modifier le code]

Cette manche était jouée à la place du coup par coup jusqu'au dimanche 8 août 2010.

Les candidats débutent au niveau « vert ». Le candidat se voit proposer trois réponses. Il a ensuite le choix entre regarder la question et y répondre, ou passer la question à un adversaire (« faire un coup bas » selon la terminologie du jeu). S'il répond à la question, il passe à l'« orange » (ou au « rouge » s'il est déjà à l'« orange ») en cas d'erreur. S'il passe la question à un adversaire, celui-ci est obligé d'y répondre. En cas d'erreur, il passe à l'« orange », mais s'il donne la bonne réponse, c'est le candidat qui a fait le coup bas qui passe à l'« orange ».

Remarque: à l'instar de Crésus, parfois, deux des trois réponses proposées n'ont aucun rapport avec le domaine de la question posée, pour piéger un candidat qui passerait la question à un adversaire.

Deuxième version : Le coup par coup[modifier | modifier le code]

Cette manche remplace le coup bas à partir du lundi 9 août 2010.

Les candidats restants démarrant au « vert », une même question est posée aux trois candidats. Il y a sept propositions de réponse, dont six sont correctes et une mauvaise. Chacun leur tour, les candidats choisissent une proposition. Si un candidat sélectionne la mauvaise réponse, il passe à l'« orange » (ou au « rouge » s'il est déjà à l'« orange »). Une nouvelle question est posée et le candidat s'étant trompé y répond en premier. À l'origine, si aucun candidat ne choisissait la mauvaise réponse, une nouvelle question était posée et c'était le candidat se trouvant à la gauche du dernier à s'être trompé qui répondait en premier. Maintenant, c'est toujours le dernier à s'être trompé qui répond en premier à la nouvelle question.

Les duels[modifier | modifier le code]

Le premier duel[modifier | modifier le code]

Le candidat devenu « rouge » lors de l'une des deux premières manches désigne un de ses adversaires. Celui-ci a le choix entre deux thèmes de question. Quatre photos, chacune correspondant à une proposition de réponse, sont dévoilées et la question est ensuite posée. Si le candidat mis en ballotage répond correctement, il élimine son adversaire passé au « rouge » et s'empare de sa cagnotte. S'il se trompe, il est éliminé et donne au candidat passé au « rouge » sa cagnotte.

Dans les émissions spéciales, il n'y a pas de cagnottes : le candidat devenu « rouge » choisit simplement un adversaire à défier pour tenter de rester en lice.

Le second duel[modifier | modifier le code]

Au second duel, le candidat doit jouer avec le thème restant et les mêmes règles qu'au premier duel.

La demi-finale : Le coup fatal[modifier | modifier le code]

Les deux candidats restant en jeu s'affrontent en demi-finale. Ils disposent de 60 secondes chacun et doivent répondre à des questions sans proposition. La première question est alors posée au candidat qui a le gain le plus élevé, ou le maître de midi s'il est encore en lice. S'il répond correctement, l'écoulement du temps s'arrête et c'est au candidat adverse de répondre à une autre question. Si le candidat se trompe, une autre question lui est alors posée, et tant qu'il n'aura pas donné une bonne réponse, il lui sera posé une autre question et l'écoulement du temps continuera toujours jusqu'à ce qu'il donne une bonne réponse. Un candidat peut passer une question s'il ne connaît pas la réponse mais le chronomètre continuera de tourner. Le premier qui a épuisé son capital temps est éliminé. L'autre devient (ou reste s'il l'est déjà) le maître de midi et est assuré de revenir à l'émission suivante.

Dans les émissions spéciales en première partie de soirée, le coup fatal a lieu deux fois. La première partie voit s'affronter les deux célébrités invitées. Le gagnant ne remporte pas la manche, mais le temps qu'il a réussi à conserver est ajouté aux 60 secondes dont son partenaire maître de midi dispose pour la deuxième partie. C'est le champion qui remporte la deuxième partie qui emmène son équipe en finale, que son coéquipier ait remporté la première partie ou non.

La finale : Le coup de maître[modifier | modifier le code]

Première version[modifier | modifier le code]

Cette version était jouée jusqu'au samedi 2 octobre 2010.

Le finaliste doit répondre à cinq questions. La première n'a pas de proposition de réponse, la seconde a deux propositions, la troisième a trois propositions, la quatrième a quatre propositions et la cinquième a cinq propositions. À chaque bonne réponse, le candidat augmente ses gains. Au maximum, il peut gagner 10 000 € (s'il n'a gagné aucun duel), 20 000 € (s'il a gagné un duel contre un adversaire ayant 10 000 € dans sa cagnotte) ou 30 000 € (s'il a gagné deux fois 10 000 € ou une fois 20 000 € lors de duels).

Le candidat ne gagne néanmoins que la moitié de la somme du coup de maître, l'autre moitié allant à un téléspectateur.

La première fois qu'un candidat tente le coup de maître, les réponses sont vérifiées après chaque question, puis lors des victoires suivantes du même candidat, les réponses ne sont vérifiées qu'une fois qu'il a répondu aux cinq questions.

Gains possibles[modifier | modifier le code]
Nombre de bonnes réponses[4] Gain si le candidat n'a disputé aucun duel Gain si le candidat a subtilisé 10 000 € à un adversaire Gain si le candidat a subtilisé 20 000 € à ses adversaires[5]
1 1 € 2 € 3 €
2 10 € 20 € 30 €
3 100 € 200 € 300 €
4 1 000 € 2 000 € 3 000 €
5 10 000 € 20 000 € 30 000 €

Deuxième version[modifier | modifier le code]

Cette version est jouée depuis le dimanche 3 octobre 2010.

Le finaliste doit répondre à cinq questions. Chaque question comporte trois propositions de réponses, dont une masquée comme dans le coup d'envoi. À partir de 3 bonnes réponses, le candidat peut remporter de l'argent. Au maximum, il peut gagner 10 000 € (s'il n'a gagné aucun duel), 20 000 € (s'il a gagné un duel contre un adversaire ayant 10 000 € dans sa cagnotte) ou 30 000 € (s'il a gagné deux fois 10 000 € ou une fois 20 000 € lors de duels), à partager avec un téléspectateur.

Contrairement à l'ancienne version, la vérification des réponses s'effectue désormais après chaque question.

Gains possibles[modifier | modifier le code]
Nombre de bonnes réponses[4] Gain si le candidat n’a disputé aucun duel Gain si le candidat a subtilisé 10 000 € à un adversaire Gain si le candidat a subtilisé 20 000 € à ses adversaires[5]
1 0 € 0 € 0 €
2 0 € 0 € 0 €
3 100 € 200 € 300 €
4 1 000 € 2 000 € 3 000 €
5 10 000 € 20 000 € 30 000 €

Un candidat peut passer de 10 000 € à 30 000 € en remportant le second duel où l’adversaire perdant a 20 000 € dans sa cagnotte. Celle-ci est cédée au candidat gagnant.

Le candidat ne gagne néanmoins que la moitié de la somme du coup de maître, l'autre moitié allant à un téléspectateur.

Dans les deux versions, lorsque le candidat répond correctement aux cinq questions, il réalise un coup de maître, selon la terminologie du jeu.

Émissions spéciales[modifier | modifier le code]

Lors des émissions spéciales, les candidats n'ont pas de cagnottes. Le vainqueur tente un coup de maître avec des règles proches de celles de la deuxième version, mais dont le montant est déjà défini. Comme dans les émissions normales, il y a cinq questions avec trois possibilités de réponses et le candidat perd un 0 de la somme avec une mauvaise réponse. La somme gagnée va aux téléspectateurs ou à une association. Lors des Douze Coups de Noël 2011 et du Bal des Douze Coups en 2012, un membre du public est tiré au sort pour venir sur le plateau avec les vainqueurs, et répond avec leur aide aux questions du coup de maître pour partager le gain avec un téléspectateur.

Lors du premier anniversaire, le vainqueur tentait 10 000 € à la première émission , 30 000 € à la deuxième et 50 000 € à la dernière.

Lors des deuxième, troisième et quatrième anniversaires, le vainqueur tentait 10 000 € à la première émission, et cela grimpait de 10 000 € à chaque émission jusqu'aux 50 000 € de la dernière émission.

Lors des émission spéciales en prime time, les vainqueurs tentent toujours 50 000 €.

Bonus : L'étoile mystérieuse[modifier | modifier le code]

Le finaliste peut remporter l'étoile aux cadeaux mise en jeu. Elle ne contient au départ que deux cadeaux, dont une voiture le plus souvent. Pour la gagner, le candidat doit trouver ce que cache l'étoile mystérieuse. Cette étoile représente une image sous la forme d'un puzzle dans un écran avec seulement quelques morceaux de ce puzzle qui sont dévoilés: chaque bonne réponse lors du Coup de maître permet de dévoiler une case supplémentaire et les cases dévoilées lors des émissions précédentes sont dévoilées aussi. Lorsque l'image apparaît sur l'écran, le candidat dispose de douze secondes (comptées par le retentissement des douze coups de midi) pour visualiser l'image, pendant que l'animateur rappelle les propositions déjà faites. Une fois le temps écoulé, l'image est masquée et le candidat doit deviner le personnage ou le monument principal de l'image (le plus souvent caché derrière les cases non dévoilées). S'il trouve, il remporte l'étoile aux cadeaux, dont la valeur s'ajoute à ses gains. Sinon, elle est remise en jeu dans l'émission du lendemain avec un cadeau ajouté.

Cette épreuve a connu deux versions :

  • Du 28 juin 2010 à fin octobre 2010, les cases recouvraient toute la surface de l'écran en forme d'étoile. Cinq cases étaient dévoilées d'office, auxquelles s'ajoutent les cases dévoilées grâce aux bonnes réponses au coup de maître. Le sujet à identifier sur l'image pouvait être un personnage ou un monument. Après que le candidat ait fait sa proposition, c'était la fée Eulalie qui lui annonçait si sa réponse était bonne ou mauvaise ;
  • Depuis novembre 2010, avec le remplacement d'Eulalie par Zette, l'étoile mystérieuse change. L'image n'occupe plus qu'un rectangle de 130 cases (10x13) au centre de l'écran. Vingt cases sont dévoilées d'office, auxquelles s'ajoutent les cases dévoilées grâce aux bonnes réponses au coup de maître. Le sujet à identifier est cette fois-ci obligatoirement un personnage. Lorsque le candidat a proposé une réponse, si elle est fausse, un jingle descendant se fait entendre et le rectangle avec l'image masquée disparaît. Si la réponse est correcte, l'image intégrale (sans aucune case la masquant) apparaît.

Le gagnant de l'émission - devenu le maître de midi - remet son titre en jeu le lendemain pour tenter d'augmenter ses gains qu'il cumulera jusqu'à son élimination[6].


Le 22 juin 2012, l'étoile mystérieuse change en ayant plus de cases que d'habitude mais aussi des cadeaux énormes. Au départ, l'étoile valait déjà plus de 27 000 €. Elle a été remportée le 22 juillet 2012 et valait plus de 45 200 €. Il s'agissait d'Eva Longoria [7].

Le 23 juillet 2012, une deuxième « grande » étoile mystérieuse a été mise en jeu. Elle a été remportée le 3 septembre 2012 et valait plus de 53 200 €. Depuis, l'étoile mystérieuse redevient comme avant avec 130 cases. Il s'agissait de Georges Brassens.

Le 4 décembre 2012, une nouvelle « étoile de Noël » est mise en jeu, avec plus de cases que d'habitude. Elle a été remportée le 2 janvier 2013 et valait 35 468 €. Il s'agissait de Whoopi Goldberg[8].

Le 25 juin 2013, une grande étoile de l'été est mise en jeu. Elle a été remportée le 8 août 2013 et valait 43 322 €. Il s'agissait de Rowan Atkinson[9].

Le 9 août 2013, une nouvelle étoile de l'été est mise en jeu. Elle a été remportée le 20 septembre 2013 et valait 41 799 €. Il s'agissait de Pierre Arditi[10].

Le 15 décembre 2013, une nouvelle « étoile de Noël » est mise en jeu, avec plus de cases que d'habitude. Elle a été remportée le 28 janvier 2014 et valait 48 004 €. Il s'agissait de Laurent Ournac.

Le 22 juin 2014, une grande étoile de l'été est mise en jeu.

Lors des anniversaires, il n'y a pas d'étoile mystérieuse à découvrir.

Lors des deux premières émissions spéciales en prime time, il n'y avait pas d'étoile mystérieuse. À partir des 12 coups de Noël 2012, une étoile spéciale est mise en jeu pour les téléspectateurs. Elle est rectangulaire et comporte 130 cases. Chaque bonne réponse au coup de maître dévoile 20 cases. À ce jour, toutes ces étoiles ont été découvertes.

Somme inscrite sur l'écran pour le maître de midi[modifier | modifier le code]

La somme inscrite sur l'écran pour le maître de midi est l'ensemble de ses gains après partage avec un téléspectateur par émission + les cadeaux qu'il a remportés lors de l'Étoile Mystérieuse. Par exemple, pour un candidat ayant gagné 30 000 €, la somme inscrite sur l'écran ne sera augmentée que de 15 000 €, mais le montant total de l'étoile mystérieuse sera augmentée de la valeur inscrite avant ce jeu bonus.

Maîtres de midi[modifier | modifier le code]

Record de participations[modifier | modifier le code]

Bruno Tuchszer dit l'Étoile du Nord établit un nouveau record le 26 octobre 2013 avec 80 participations. Il a été détrôné suite à une mauvaise réponse lors de l'épreuve du duel. Les précédents records étaient détenus par Xavier (76) et Alexandre (75), ce dernier demeurant détenteur du record de gains avec 417 828 €.

Classement[modifier | modifier le code]

Ce classement prend en compte les 5 meilleurs maîtres de midi selon leur nombre de participations.

Rang Nom Participations Gains
(argent+étoiles)
sources TF1
Arrivé(e) Éliminé(e) ou Abandon
1 Bruno dit L'Étoile du Nord[11] 80 393 650 €
(283 950+109 700)
8 août 2013 26 octobre 2013
2 Xavier dit Le Savoir de La Ravoire[12] 76[Note 1] 335 856 €
(265 650+70 206)
5 janvier 2013 21 mars 2013 (abandon)
3 Alexandre dit Alexandre le Grand[13] 75 417 828 €
(307 600+110 228)
12 novembre 2010 25 janvier 2011
4 Lucia dite La Luciole[14] 73 380 670 €
(273 400+107 270) [Note 2]
13 avril 2012 24 juin 2012
5 Cyrille dit Schtroumpfy[15] 71 356 186 €
(255 350+100 836)
12 février 2011 23 avril 2011

Émissions spéciales[modifier | modifier le code]

Les anniversaires[modifier | modifier le code]

Pendant 3 émissions spéciales le dimanche 26, lundi 27 et mardi 28 juin 2011 pour le premier anniversaire du jeu, une émission spéciale a réuni les dix plus grands gagnants de l'année afin de décerner la médaille du « Maître des Maîtres de midi 2011 ». C'est Alexandre Massy qui remporte cette émission spéciale, il fait gagner 50 000 € à un téléspectateur[16].

Pendant 5 émissions du 26 au 30 juin 2012 l'émission fête ses 2 ans avec 16 grands maîtres de midi. Cyrille dit Schtroumpfy est le « Maître des Maîtres de midi 2012 », il fait gagner 50 000 € à un téléspectateur [17].

Pendant 5 émissions du 26 au 30 juin 2013, c'est le troisième anniversaire de l'émission. 16 grands maîtres de midi s'affrontent jusqu'en finale où l'on retrouve Xavier, Alexandre, Cyrille et Frédérique. C'est Xavier qui remporte le trophée de « Maître des Maîtres de midi 2013 » et fait gagner 50 000 € à un téléspectateur[18].

Cinq émissions spéciales sont diffusées du 26 au 30 juin 2014, pour le quatrième anniversaire de l'émission. 16 maîtres de midi s'y affrontent pour obtenir le titre de "Maître des Maîtres de midi 2014"[19]. Bruno remporte ce titre, et fait gagner 50 000 € à un télespectateur[20].

Les best of[modifier | modifier le code]

Les 24 septembre, 30 octobre 2011 et 28 octobre 2012 des best of ont été diffusés à la place de l'émission actuelle.

Noël[modifier | modifier le code]

Trois émissions spéciales Noël ont eu lieu sous le titre Les Douze Coups de Noël. Les deux premières en 2011 et 2012 furent gagnées par Alexandre qui remporta à chaque fois les 50 000 € du coup de maître[21]. La troisième, en 2013, a été gagnée par Bruno qui remporta les 50 000 € du coup de maître destinés aux Restos du Cœur [22].

Émissions spéciales été[modifier | modifier le code]

Trois émissions spéciales et estivales ont eu lieu. La première, Le Bal des douze coups se déroule en 2012 à l'occasion de la fête nationale, Jean-Luc Reichmann présentait cette soirée placée sous le signe de la musique, de la danse et du sourire en compagnie de Véronique Jannot, Élodie Gossuin-Lacherie, Jean-Pierre Pernaut et Cyril Hanouna.

La seconde, Les Douze Coups de soleil a lieu en 2013 ; Jean-Luc Reichmann présente cette soirée en compagnie de Catherine Laborde, Marine Lorphelin, Pierre-François Martin-Laval et Christophe Beaugrand. Alexandre remporta également ces deux émissions ainsi que les deux coups de maître à 50 000 €[23].

La troisième, Les Douze Coups de soleil a lieu en 2014 ; Jean-Luc Reichmann présente cette soirée en compagnie de Benjamin Castaldi, Les chevaliers du fiel, Amanda Lear et Malika Ménard[24]. Xavier remporte cette émission, ainsi que les 50 000€ du coup de maître[25].

Musiques[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

Après une baisse sensible en septembre 2010, aux alentours de 2,3 millions de téléspectateurs, les audiences remontent au mois d'octobre, et se stabilisent au-dessus des 3 millions de téléspectateurs[26].

Depuis, le jeu gagne régulièrement de l'audience, avec un pic à 4,5 millions de téléspectateurs (32,5 % de part d'audience[27]) le 2 janvier 2011, et est leader de sa tranche horaire.

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Jeu de société[modifier | modifier le code]

Un jeu de société est disponible avec sa prèmiere version depuis le 12 février 2012 et est édité par Dujardin et TF1 Games et sa seconde version avec un DVD d'inclus un best-of exclusif de 42 minutes sort en 2014.

Application mobile[modifier | modifier le code]

Une application des "12 coups de midi" est disponible sur l'App Store pour iPhone et iPad [28].

Différences par rapport au jeu Crésus[modifier | modifier le code]

Les douze coups de midi est une adaptation du jeu Crésus en version améliorée. Il est donc indéniable que ces deux émissions ont davantage de différences que de points en commun.

  • Les douze coups de midi fait participer 4 candidats, contre 5 pour Crésus.
  • La cagnotte de départ des candidats des Douze coups de midi est de 10 000 euros, et chaque candidat peut hypothétiquement gagner jusqu'à 30 000 euros, contre 50 000 euros au départ pour 200 000 euros de gain maximal pour Crésus (les gains sont alors adaptés au budget de la case horaire). De plus, dans Les douze coups de midi, les gains sont partagés avec un téléspectateur, ce qui n'était pas le cas dans Crésus.
  • Les douze coups de midi comprend 2 manches et donc 2 duels avant la demi-finale et la finale, contre 3 manches pour 3 duels pour Crésus.
  • Lorsqu'un candidat se trompe dans Les douze coups de midi, le niveau de sanction est exprimé en couleurs (« orange » pour la première erreur, « rouge » pour la deuxième erreur), alors qu'à Crésus, il s'agissait de deux camemberts.
  • Dans les duels  :
    • Le candidat des Douze coups de midi doit choisir entre 2 thèmes de question comprenant un titre (souvent l'ordre des deux thèmes forment une phrase), alors qu'à Crésus, le candidat devait choisir une question entre A, B et C représentant trois niveaux de difficulté (facile, moyen et difficile) qui ne sera révélé qu'après le choix.
    • De même, chaque proposition de réponse dans Les douze coups de midi comprend une photo et sont au nombre de 4, alors qu'à Crésus, les propositions sont au nombre de 3 et ne comprenaient pas de photos.
  • Pour les manches consistant à ne pas tomber sur l'intrus :
    • Il y a 7 propositions dans Les douze coups de midi (le coup par coup) contre 10 pour Crésus (la décharge électrique / la mort subite).
    • De même, les candidats des Douze coups de midi sont mis en ballotage à l'issue de ce type de jeu s'il commettent deux erreurs, alors qu'à Crésus, le premier candidat qui tombe sur l'intrus est mis directement en ballotage.
  • Dans les trois premières manches de Crésus, il y a un délai de 7 secondes pour répondre sous peine d'être pénalisé s'il est dépassé, alors que le temps est illimité dans Les douze coups de midi.
  • En demi-finale :
    • Si un candidat de Crésus passe sous les 3 secondes, plus aucune question ne lui sera posée, alors que les demi-finalistes des Douze coups de midi (dans le coup fatal) poursuivent jusqu'à ce que l'un d'entre eux a épuisé son capital temps.
    • De même, les questions de la demi-finale de Crésus comportaient à chaque fois 3 propositions de réponses, mais il n'y a aucune proposition dans Les douze coups de midi.
    • Le capital temps de Crésus était de 70 secondes, contre 60 dans Les douze coups de midi.
  • En finale :
    • Si le candidat des Douze coups de midi se trompe, il perd un zéro dans sa cagnotte dans la limite de 2 erreurs (3 bonnes réponses) (à moins de 3 bonnes réponses, il ne gagne pas d'argent), et n'a le droit qu'à une seule réponse par question qui comprenait 3 propositions de réponses dont une troisième masquée ; alors qu'à Crésus, si le finaliste se trompait à une question, il utilisait un joker qui divisait le capital d'arrivée par 2, et de plus, il avait le droit de se tromper 3 fois (y compris sur une même question), et les questions comprenaient 5 propositions de réponse non masquées.
    • De même, le candidat finaliste des Douze coups de midi est assuré de revenir à l'émission suivante pour cumuler ses gains, alors à Crésus, le finaliste revient à l'émission suivante que s'il donne précisément 4 bonnes réponses sur 5 (il gagne dans ce cas 2 000 euros) : ainsi, à moins de 4 bonnes réponses, il est éliminé, et à 5 bonnes réponses, il quitte le plateau avec son capital restant dû.
    • Il faut préciser qu'en finale des Douze coups de midi, la bonne réponse est révélée à chaque question une fois que le candidat aura répondu ; alors qu'en finale de Crésus, les réponses ne sont révélées que si le candidat a répondu aux 5 questions (c'était vrai dans l'ancienne version), sauf s'il n'a pas utilisé ses 3 jokers en ayant répondu à la 5e question (lors de la deuxième version).
  • Enfin, Les douze coups de midi permet aux finalistes de remporter un bonus composé de cadeaux nommé l'Étoile Mystérieuse, qui consiste à découvrir une personnalité cachée, au fur et à mesure des cases dévoilées suite aux bonnes réponses données dans "Le Coup de Maître" (1 bonne réponse dans "Le Coup de Maître" = 1 case dévoilée), alors qu'il n'existait pas de cadeaux bonus à Crésus, et les bonnes réponses en finale ne comptaient uniquement pour le total des gains.

En réalité, Les douze coups de midi est plus proche du format argentin, alors que Crésus est basé sur le format italien.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il décida d'abandonner après avoir battu le record de participation d'Alexandre.
  2. À noter qu'elle a offert 2 500 € à une perdante du coup fatal.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Emmanuelle Litaud, « Reichmann lance un nouveau jeu fin juin : Les Douze Coups de midi », sur TV Magazine,‎ le 5 juin 2010.
  2. (fr) « Eulalie disparaît des 12 coups de midi », sur newstele.com,‎ 27 octobre 2010
  3. (fr) Julien Mielcarek, « Jean-Luc Reichmann arrive avec ses "douze coups de midi" dès le 28 juin », sur Ozap.com,‎ 8 juin 2010
  4. a et b À partir du 3 octobre 2010, si le finaliste donne moins de trois bonnes réponses, il repart les mains vides.
  5. a et b En ayant été impliqué dans les deux duels (deux fois 10 000 €) ou en subtilisant les gains de quelqu’un ayant gagné le premier duel (une fois 20 000 €)
  6. (fr) « Le nouveau jeu animé par Jean-Luc Reichmann », sur Coulisses-TV,‎ 8 juin 2010
  7. http://www.telleestmatele.com/article-video-les-12-coups-de-midi-julie-decroche-la-super-etoile-de-l-ete-d-une-valeur-record-de-45-2-108477244.html
  8. http://www.toutelatele.com/les-12-coups-de-midi-pascaline-fait-mieux-que-sebastien-45843
  9. http://www.toutelatele.com/les-12-coups-de-midi-bruno-bat-suzanne-et-decroche-l-etoile-mysterieuse-51724
  10. http://www.lavoixdunord.fr/region/12-coups-de-midi-sur-tf1-le-lillois-bruno-tuchszer-ia19b0n1556911
  11. http://www.leblogtvnews.com/article-bruno-plus-grand-champion-des-12-coups-de-midi-est-elimine-120793673.html
  12. http://www.programme-tv.net/news/tv/38695-xavier-12-coups-de-midi-sortie-prevue/
  13. http://www.ozap.com/actu/zapping-alexandre-elimine-12-coups-midi-75-participations/393098
  14. http://tele.premiere.fr/News-Tele/Les-12-coups-de-midi-Lucia-quitte-le-jeu-apres-73-participations-3407150
  15. http://www.programme-tv.net/news/tv/15944-cyrille-les-douze-coup-de-midi-critiques/
  16. http://www.telleestmatele.com/m/article-78117577.html
  17. http://www.toutelatele.com/les-12-coups-de-midi-cyrille-sacre-maitre-des-maitres-de-midi-2012-41399
  18. http://www.programme.tv/news/actu/58613-douze-coups-de-midi-maitre-maitre-midi/
  19. http://www.leblogtvnews.com/2014/06/anniversaire-des-12-coups-de-midi-5-emissions-speciales.html
  20. http://www.lavoixdunord.fr/region/bruno-de-lille-sacre-ce-lundi-maitre-des-maitres-ia19b0n2244268
  21. http://www.toutelatele.com/les-12-coups-de-noel-sebastien-elimine-lorie-et-alexandre-decrochent-le-jackpot-45647
  22. http://www.toutelatele.com/les-12-coups-de-noel-bruno-et-isabelle-vitari-remportent-la-mise-55458
  23. http://www.marinelorphelin.com/marine-lorphelin-dans-les-12-coups-de-soleil-20-07-13.htm
  24. http:/www.coupdecoeurtv.com/2014/07/les-12-coups-du-soleil-ce-samedi-26-juillet-a-20h55-sur-tf1.html
  25. http://www.programme.tv/news/actu/110398-xavier-nouveau-maitre-des-12-coups-de-soleil/
  26. http://www.leblogtvnews.com/article-audiences-5-novembre-jeux-koh-lanta-ncis-qui-veut-epouser-60400493.html
  27. http://www.ozap.com/actu/tf1-beau-pere-mes-parents-moi-leader-record-12-coups-midi/388282
  28. http://www.telestar.fr/2014/02/les-12-coups-de-midi-comment-devenir-le-maitre-de-midi/121469

Liens externes[modifier | modifier le code]