Les Éplatures

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Éplatures
Localité suisse
Aérodrome de la localité Les Éplatures
Aérodrome de la localité Les Éplatures
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Neuchâtel
District La Chaux-de-Fonds
Commune La Chaux-de-Fonds
Code postal 2300
Géographie
Coordonnées 47° 05′ 04″ N 6° 47′ 52″ E / 47.08451, 6.7976647° 05′ 04″ Nord 6° 47′ 52″ Est / 47.08451, 6.79766  
Altitude 1 013 m
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Neuchâtel

Voir sur la carte administrative du Canton de Neuchâtel
City locator 14.svg
Les Éplatures

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Les Éplatures

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Les Éplatures
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Les Éplatures est une localité, ancienne commune, du canton de Neuchâtel.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Éplatures ont d'abord fait partie de la commune du Locle, puis sont devenues une municipalité indépendante. En novembre 1851 par décret du Grand Conseil, son vaste territoire à l’ouest de La Chaux-de-Fonds, depuis Bonne-Fontaine jusqu’au Crêt-du-Locle, a été détaché de la commune du Locle (Mère-Commune) dont elle faisait partie depuis plusieurs[Combien ?] siècles. Cette décision avait pour arrière fond la révolution de 1848. La loi sur les communes de mars 1888 érigea la municipalité en commune.

La commune des Éplatures comptait au recensement de 1880 1 323 habitants, principalement agriculteurs, horlogers et artisans, répartis de part et d'autre de la route reliant Le Locle à La Chaux-de-Fonds.

Sa superficie était d'environ 12 km2. Le nord était dénommé, Les Éplatures jaunes, le sud Les Éplatures grises. Ces dénominations se retrouvaient sur les armoiries de la communes. (Fond vert, bande grise horizontal au milieu, une ferme neuchâteloise jaune dessus, une ferme neuchâteloise grise dessous). (rechercher)

L'histoire brève de la commune ne connaît que peu d'événement majeur. En 1856, les autorités prennent le parti royaliste lors de la tentative de contre révolution. En 1871, la commune accepte la création d'un cimetière pour la communauté juive. Celui-ci existe encore de nos jours, à l'ouest du temple. En 1883, un incendie ravage la cure de la paroisse qui servait également de secrétariat communal. Vu le boum horloger, les rues de La Chaux-de-Fonds se rapprochent. La fusion fut votée en janvier 1900 par une écrasante majorité.

C'est actuellement un quartier industriel de La Chaux-de-Fonds et c'est là que se trouve l'aérodrome régional.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • J. Béguin, Histoire de la commune des Eplatures