Les Épigones (Cycle)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Épigone.

Les Épigones (en grec ancien Ἐπίγονοι / Epigonoi) sont une épopée perdue de la Grèce antique rattachée au Cycle thébain. On la considère généralement comme la suite de Thébaïde, même si selon certains auteurs antiques elle n’était qu’une partie de celle-ci[1].

Elle était aussi parfois appelée Alcméonide (en grec ancien Ἀλκμεωνίς / Alkmeonis), du nom du héros principal, Alcméon.

Attribution[modifier | modifier le code]

Les Épigones sont parfois attribuée à Homère (ce dont doute Hérodote[2]), ou à Antimaque de Téos.

Contenu[modifier | modifier le code]

Les Épigones racontaient l’histoire des Épigones, qui attaquèrent Thèbes dans le but de venger leurs pères, morts des années auparavant lors de la Guerre des sept chefs.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pausanias, Description de la Grèce [détail des éditions] [lire en ligne] (9, 9)
  2. Hérodote, Histoire (4, 32)

Articles connexes[modifier | modifier le code]