Les Énigmes de l'Atlantide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Énigmes de l'Atlantide

Titre québécois Atlantis : Le retour de Milo
Titre original Atlantis: Milo's Return
Réalisation Victor Cook
Toby Shelton
Tad Stones
Scénario Thomas Hart
Henry Gilroy
Sociétés de production Walt Disney Pictures
Pays d’origine États-Unis
Sortie 2003
Durée 80 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Énigmes de l'Atlantide, ou Atlantis : Le retour de Milo au Québec (Atlantis : Milo's Return) est le 81e long-métrage d'animation des studios Disney.

Sorti directement en vidéo en 2003, ce film constitue la suite de Atlantide, l'empire perdu (2001).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Milo, Kida et leurs compagnons enquêtent sur des phénomènes étranges autour du monde qui semblent être liés aux secrets de l'Atlantide.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Note: La liste des « crédités » au générique étant trop longue pour être citée in extenso ici, nous n'avons repris que les principaux contributeurs.

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Voix québécoises[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Les Énigmes de l'Atlantide fut à l'origine conçu comme une série télévisée mais en raison du manque de succès au box-office de Atlantide, l'empire perdu (2001), la production de la série s'arrêta[1]. La qualité du graphisme est donc loin d'égaler celle des longs métrages cinéma.

Cree Summer (Kida), Corey Burton (La Taupe), Don Novello (Enzo), Phil Morris (Dr. Gentil), Jacqueline Obradors (Audrey), John Mahoney (Whitmore), et Florence Stanley (Madame Placard) ont tous repris leurs rôles. James Arnold Taylor remplaça Michael J. Fox pour le rôle de Milo et Steve Barr succéda à Jim Varney (mort en 2000) pour Cookie.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Michael Rankins, « Atlantis: Milo's Return », DVD Verdict,‎ July 31, 2003 (consulté le 8 août 2011)

Lien externe[modifier | modifier le code]