Leptophyes punctatissima

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Leptophyes punctatissima, la Leptophye ponctuée souvent appelée sauterelle ponctuée, est une espèce d'orthoptère de la famille des Tettigoniidae.

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette sauterelle se rencontre en Europe occidentale, du nord de l'Espagne à la Scandinavie, elle est présente dans toute la France, les adultes de juillet à novembre. Originaire d'Europe occidentale, elle a été introduite dans beaucoup de pays par le commerce des plantes de jardin[1].

Description[modifier | modifier le code]

De couleur verte, la Leptophye ponctuée, longue de 10 à 14 mm chez le mâle, 12 à 17 mm chez la femelle, est tachetée de nombreux petits points foncés sur tout le corps et les membres. Les antennes sont environ 4 fois plus longues que le corps. Les élytres sont très courts chez les deux sexes. La femelle possède un oviscapte plat, recourbé vers le haut et large.

Leptophyes punctatissima - mâle

Habitat et stridulation[modifier | modifier le code]

Souvent difficile à repérer dans la végétation verte à cause de son mimétisme, on la trouve dans les orties, les broussailles, les buissons, les plantes des jardins. Elle est active de jour comme de nuit. Le chant émis le soir et la nuit est faible: il consiste en une succession de notes brèves émises toutes les 3 à 6 secondes; les silences se raccourcissent avec l'élévation de la température.

Sauterelle ponctuée femelle sur une fleur de dahlia (remarquer les tympans en haut des tibias antérieurs)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Heiko Bellmann et Gérard Luquet, Guide des sauterelles, grillons et criquets d'Europe occidentale, Paris, Delachaux et Niestlé,‎ 2009, 383 p. (ISBN 978-2-603-01564-3), p. 88-89
  • Bosc, 1792 : Observations sur l'Acheta sylvestris et Locusta punctatissima. Actes de la Société d'Histoire Naturelle, Paris, vol. 1, p. 44.
  • Michael Chinery, Insectes de France et d'Europe occidentale, Paris, Flammarion,‎ août 2012, 320 p. (ISBN 978-2-0812-8823-2), p. 48-49

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]