Leptoglossus occidentalis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Punaise du pin

Leptoglossus occidentalis, la " Punaise américaine du pin ", est une espèce d'insecte de l'ordre des hémiptères, du sous-ordre des hétéroptères (punaises) et de la famille des Coreidae.

Description[modifier | modifier le code]

Corps à dominante brune atteignant 20 mm (hors antennes et pattes). Antennes fines, mobiles, d'environ 12 mm, à 4 articles dont le premier (scape) est légèrement renflé. Tibias des pattes postérieures portant un élargissement aplati de forme ovale.

Répartition géographique[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une espèce d'origine nord-américaine des Montagnes Rocheuses (Californie, Oregon et Nevada) considérée comme invasive en Europe. Signalée en France d'abord au voisinage de ports, probablement arrivée dans des chargements de bois nord-américains, elle se répand vers l'intérieur du continent européen.

Biologie[modifier | modifier le code]

Leptoglossus occidentalis est une espèce phytophage se nourrissant des cônes de conifères en cours formation et également des graines contenues dans ces cônes.

Elle possède des récepteurs à infrarouge (donc à chaleur) sur les segments abdominaux 1 à 4 ce qui lui permet de percevoir la chaleur émise et réfléchie par ces cônes. C'est l'un des premiers insectes chez qui ces récepteurs à infrarouge pour de la chaleur à origine végétale a été mis en évidence[1].

Capable de voler rapidement, cette punaise inoffensive recherche un abri dans les habitations humaines (dès fin septembre dans l'ouest de la France) pour subsister l'hiver.

À défaut de cônes de pins, elle apprécie le suc de fruits blets (sa "trompe" ou proboscis fine, longue, atteignant les trois quarts de la longueur du corps, se déploie et peut alors se courber en son milieu).

Systématique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Infrared radiation from hot cones on cool conifers attracts seed-feeding insects, auteur principal : Stephen Takács, Department of Biological Sciences, Simon Fraser University, Burnaby, British Columbia, Canada V5A 1S6
  2. Heidemann. 1910. Proc. Entomol. Soc. Wash 12(4):196-197, Plate 8 (Figure 2)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]