Leptodactylus melanonotus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Leptodactylus melanonotus

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Leptodactylus melanonotus

Classification selon ASW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Amphibia
Sous-classe Lissamphibia
Super-ordre Salientia
Ordre Anura
Sous-ordre Neobatrachia
Famille Leptodactylidae
Sous-famille Leptodactylinae
Genre Leptodactylus

Nom binominal

Leptodactylus melanonotus
(Hallowell, 1861)

Synonymes

  • Cystignathus melanonotus Hallowell, 1861 "1860"
  • Cystignathus echinatus Brocchi, 1877
  • Cystignathus microtis Cope, 1879
  • Cystignathus perlaevis Cope, 1879
  • Leptodactylus occidentalis Taylor, 1937 "1936"

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Leptodactylus melanonotus est une espèce d'amphibiens de la famille des Leptodactylidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre jusqu'à 1 550 m d'altitude[1],[2] :

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom spécifique melanonotus vient du latin melano, noir, et de notus, le dos, en référence à l'aspect de cette espèce[3].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Hallowell, 1861 "1860" : Report upon the Reptilia of the North Pacific Exploring Expedition, under command of Capt. John Rogers, U. S. N. Proceedings of the Academy of Natural Sciences of Philadelphia, vol. 12, p. 480-510 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Amphibian Species of the World, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. UICN, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  3. de Sá, Grant, Camargo, Heyer, Ponssa & Stanley, 2014 : Systematics of the Neotropical genus Leptodactylus Fitzinger, 1826 (Anura: Leptodactylidae): Phylogeny, the relevance of non-molecular evidence, and species accounts. South American Journal of Herpetology, vol. 9, no 1, p. 1–128 (texte intégral)