Lepilaena

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lepilaena[2] est un genre de plantes monocotylédones de la famille des Zannichelliaceae. Il comprend 6 espèces endémiques[3],[4] des eaux continentales ou côtières, douces, saumâtres ou salines, des zones tempérées d'Australie, de Tasmanie et de Nouvelle-Zélande [5],[3].

Le nom générique Lepilaena vient de Lepis (écaille) et laena (cape, manteau) et découle de leur appellation vernaculaire anglaise « water-mats » (tapis aquatiques) , par exemple, le nom vernaculaire de L. australis est « Austral water-mat » (tapis aquatique austral), celui de L. marina est « Sea water-mat » (tapis marin).

L'étude moléculaire de ce genre peu étudié suggère une étroite affinité avec Zannichellia, autre genre de plantes aquatiques[5].


Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Sont actuellement acceptées dans ce genre :

Selon Catalogue of Life (17 juillet 2010)[6] et AlgaeBase (17 juillet 2010)[7] :


Selon IPNI (7 mars 2010)[8] :


Selon Kew Garden World Checklist (17 juil. 2010)[9] :

Synonymie[modifier | modifier le code]

  • Lepilaena australis
    • Althenia cylindrocarpa (Koernicke) Ascherson
    • Zannichellia cylindrocarpa Koernicke
  • Lepilaena preissii'
    • Althenia preissii (Lehmann) Ascherson & Graebner
    • Zannichellia preissii Lehmann

Distribution[modifier | modifier le code]

Ces plantes sont endémiques des eaux continentales ou côtières, douces, saumâtres ou salines, des zones tempérées d'Australie, de Tasmanie et de Nouvelle-Zélande.

Écologie[modifier | modifier le code]

Deux espèces, Lepilaena cylindrocarpa et Lepilaena marina, sont remarquables du fait de leur présence en environnement marin, dans les estuaires et les estrans [5].

Lepilaena cylindrocarpa vit également dans les eaux saumâtres d'Australie continentale[10].

Les autres espèces peuvent vivre dans des eaux côtières ou continentales, stagnantes ou modérément vives, en eau douce ou saumâtre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Hooker's J. Bot. Kew Gard. Misc. 1855, 7:57 IPNI
  2. (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Lepilaena » (voir la liste des auteurs)
  3. a et b (en) Ulrich Theodore Hammer, Saline Lake Ecosystems of the World, London, Springer (ISBN 9789061935353)
  4. (en) Klaus Kubitzki, The Families and Genera of Vascular Plants : Flowering Plants. Monocotyledons, 3, Springer (ISBN 978-3-540-640615)
  5. a, b et c (en) Anthony W.D. Larkum (éditeur), Carlos Duarte (éditeur) et Robert J. Orth (éditeur), Seagrasses: Biology, Ecology and Conservation, Springer-Verlag New York, LLC (ISBN 978-1-4020-2942-4)
  6. Catalogue of Life, consulté le 17 juillet 2010
  7. AlgaeBase, consulté le 17 juillet 2010
  8. IPNI, consulté le 7 mars 2010
  9. Kew Garden « World Checklist », consulté le 17 juil. 2010
  10. Référence FloraBase (Australie-Occidentale) : classification Lepilaena cylindrocarpa (en)