Lepa Svetozara Radić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lepa Svetozara Radić

Lepa Svetozara Radić (Лепа Светозара Радић) (1925–1943) était une membre des partisans yougoslaves |exécutée à l'âge de 17 ans pour avoir tiré sur des soldats allemands pendant la Seconde Guerre mondiale[1]. Elle est la plus jeune titulaire de l'ordre ordre des Héros du Peuple yougoslave, qui lui fut décerné à titre posthume le 20 décembre 1951.

Exécution[modifier | modifier le code]

Cette jeune femme fut exécutée par pendaison publique à Bosanska Krupa, en Bosnie, en janvier 1943. Une branche d'arbre servit de gibet. Cette exécution, comme celle d'autres victimes féminines des troupes allemandes, était destinée à servir d'horrible exemple à la population. Cette mort cruelle, infamante, lente (corde fine), était destinée à frapper les esprits et aussi à servir de divertissement morbide aux soldats allemands. Il semble que le corps soit resté exposé plusieurs jours au bout de la corde[2],[3].

Réhabilitation[modifier | modifier le code]

Les autorités yougoslaves l'ont honorée avec l'ordre des Héros du Peuple et une école porte son nom. Son lieu de sépulture est inconnu.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Biélorussie[modifier | modifier le code]

Autres pays occupés[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Barbara Jancar-Webster, Women & revolution in Yugoslavia, 1941-1945, Arden Press,‎ 1990 (ISBN 0912869100, lire en ligne), p. 100
  2. (en) Richard Clark, « The execution of women by the Nazis during World War II »,‎ 1995 (consulté le 02/05/2012)
  3. (en) « Execution of Lepa Radic », sur CharonBoat.com (consulté le 02/05/2012)