Leonie Rysanek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Leonie Rysanek peinte par Heinz Anger

Leonie Rysanek (née le 14 novembre 1926 à Vienne, Autriche - morte le 7 mars 1998 à Vienne) était une soprano autrichienne, réputée pour l'expressivité de son chant et la puissance de sa voix.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son premier rôle fut Agathe du Freischütz de Carl Maria von Weber en 1949. Puis, elle s'attaqua à SieglindeBayreuth en 1951), Elsa (Bayreuth 1958), Senta (Bayreuth 1959), Chrysothemis (enregistrement de studio de 1953 dirigé par Richard Kraus) et surtout l'Impératrice de La Femme sans ombre de Richard Strauss dès 1954. Si elle choisit ce rôle plutôt que celui de la Teinturière, considéré comme le rôle principal, ce fut en raison des aigus et du fort caractère de l'Impératrice. (qu'elle chanta à l'occasion de la réouverture de l'Opéra de Vienne en 1955)

Elle fut entre 1955 et 1985 un des piliers de l'Opéra de Vienne. Cependant, ce fut sa Lady Macbeth au Metropolitan Opera, en remplacement de Maria Callas, qui lança sa carrière internationale. En studio, elle enregistra Desdémone (Otello) pour RCA aux côtés de Jon Vickers, Senta (Le Vaisseau fantôme) pour Decca aux côtés de George London ou encore Leonore (Fidelio) sous la direction de Ferenc Fricsay pour DG entre 1958 et 1961.

En 1965, à Bayreuth, elle était Sieglinde (rôle qu'elle avait enregistré sous la direction de Wilhelm Furtwängler en 1954) aux côtés du Siegmund de James King sous la direction enflammée de Karl Böhm. Elle élargit progressivement son répertoire jusqu'à Elektra, qu'elle incarna prodigieusement une seule fois. Pour Karl Böhm, elle accepta de se mesurer à un des rôles les plus lourds du répertoire, en 1981, en studio. Ce fut le dernier enregistrement du maestro autrichien et cela servit de bande son au film-opéra expressionniste de Götz Friedrich.

Son répertoire était également riche d'autres incarnations magnétiques : Amelia, Elsa de Lohengrin, Ortrud, Salomé ou encore la Médée de Luigi Cherubini.

Elle se reconvertit ensuite en Clytemmnestre dans les années 1990.

Elle mourut en 1998 d'un cancer, à l'âge de 71 ans.

Sa sœur Lotte était elle aussi une cantatrice renommée.