Leonard Rose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Leonard Rose

alt=Description de l'image Leonard Rose 1961.jpg.
Naissance 27 juillet 1918
Washington
Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 16 novembre 1984
White Plains (New York), Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Violoncelliste

Leonard Rose, né le 27 juillet 1918 à Washington et mort le 16 novembre 1984 à White Plains, est un violoncelliste américain considéré comme l'un des plus talentueux de sa génération.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rose est élève du Curtis Institute of Music de Philadelphie où il a comme professeurs Walter Grossman, Frank Miller et Felix Salmond. À la fin de ses études, âgé de vingt ans, il est remarqué par Arturo Toscanini qui l'invite à rejoindre l'Orchestre symphonique de la NBC où il devient rapidement assistant du premier violoncelle (1938-1939). À 21 ans, il est engagé comme premier violoncelle de l'Orchestre de Cleveland et, à 26 ans, rejoint à ce poste l'Orchestre philharmonique de New York entre 1943 et 1951.

Rose jouait sur un violoncelle de 1663 du luthier italien Niccolò Amati, aujourd'hui la propriété du violoncelliste américain Gary Hoffman.

Répertoire[modifier | modifier le code]

À partir de 1951, il se produit en soliste et réalise plusieurs enregistrements en particulier des concertos sous la direction de chefs comme Leonard Bernstein, Eugene Ormandy, George Szell ou Bruno Walter entre autres. Rose a également pratiqué la musique de chambre au sein d'un trio fameux aux côtés d'Isaac Stern et Eugene Istomin. Son répertoire était particulièrement axé sur la période romantique ainsi que quelques pages du XXe siècle comme Schelomo d'Ernest Bloch. Il a également créé le Concerto de Peter Mennin (1956) et le Chant d'Orphée de William Schuman (1962).

Professeur[modifier | modifier le code]

Rose fut un pédagogue influent et les élèves qu'il a formé à la Juilliard School de New York et au Curtis Institute ont rejoint les pupitres de nombre d'orchestres symphoniques américains parmi les plus prestigieux comme l'Orchestre symphonique de Boston, l'Orchestre de Cleveland, l'Orchestre de Philadelphie ou l'Orchestre philharmonique de New York.

Lynn Harrell et Yo-Yo Ma comptent au nombre de ses élèves devenus célèbres.