Leonard Cockayne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Leonard Cockayne

Leonard C. Cockayne est un botaniste britannique, né le 7 avril 1855 à Sheffield et mort le 8 juillet 1934.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à l’Owens College de Manchester. Il se rend en Australie en 1877 et s’installe Nouvelle-Zélande peu de temps après. Il enseigne de 1881 à 1885. Il s’établit alors comme botaniste. Il se marie avec Maria Maude Blakeley.

Cockayne, outre des voyages d’explorations dans les îles sub-antarctique, il s’intéresse à l’écologie végétale et aux théories de l’hybridisation. En 1899, il publie la première études sur la succession végétale de Nouvelle-Zélande.

En juin 1901, il participe à la première conférence d’horticulteurs de Nouvelle-Zélande à Dunedin où il présente une communication sur les végétaux des îles Chatham et défend la création de stations expérimentales dans le pays.

Il devient membre de Royal Society le 2 mai 1912 suite à la proposition de Sir Joseph Dalton Hooker (1817-1911). Il reçoit diverses récompenses : la médaille Hector (1912), la médaille Hottun (1914), la médaille Müller (1928), la médaille Darwin (1928), la médaille Veitch (1932).

Il obtient un Ph. D. honorifique en 1932 à l’université de Nouvelle-Zélande.

Liste partielle des publications[modifier | modifier le code]

  • New Zealand Plants and Their Story (1910).
  • Observations Concerning Evolution, Derived from Ecological Studies in New Zealand (1912).
  • The Vegetation of New Zealand, Part XIV of Engler and Drude's Die Vegetation der Erde (1921).

Source[modifier | modifier le code]

  • Traduction enrichie de l'article de langue anglaise de Wikipédia
Cockayne est l’abréviation botanique officielle de Leonard Cockayne.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI