Leonard Carey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carey.

Leonard Carey

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Photographié vers 1925

Naissance 25 février 1887
Londres
Angleterre, Royaume-Uni
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Décès 11 septembre 1977 (à 90 ans)
Los Angeles (Woodland Hills)
Californie, États-Unis
Profession Acteur
Films notables Mademoiselle volcan
Rebecca
Tonnerre sur le temple
Séries notables Les Aventures de Superman
Circus Boy

Leonard Carey est un acteur anglais, né le 25 février 1887 à Londres (Angleterre), mort le 11 septembre 1977 à Los Angeles — Quartier de Woodland Hills (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Leonard Carey débute au théâtre dans son pays natal puis, installé aux États-Unis, joue à Broadway (New York) dans six pièces entre 1923 et 1930. Mentionnons The Farmer's Wife de son compatriote Eden Phillpotts[1], avec Charles Coburn, représentée 120 fois d'octobre 1924 à janvier 1925. Ultérieurement, il ne revient sur les planches new-yorkaises que pour une ultime pièce en 1945, Many Happy Returns, avec Mary Astor.

Il entame une carrière au cinéma à l'occasion de Rire (en) d'Harry d'Abbadie d'Arrast, avec Fredric March et Nancy Carroll, sorti en 1930. Il y interprète un majordome, rôle qu'il tiendra souvent, comme dans Honor Among Lovers de Dorothy Arzner (son deuxième film, 1931, avec Claudette Colbert et Fredric March), Le ciel peut attendre d'Ernst Lubitsch (1943, avec Gene Tierney et Don Ameche), ou encore La Cinquième Victime de Fritz Lang (avec Dana Andrews et Rhonda Fleming), son dernier film, sorti en 1956.

Notons que sur un total de cent-trente-huit films américains (où il est parfois non crédité), quatre sont réalisés par Alfred Hitchcock. Le premier est Rebecca (1940, avec Laurence Olivier et Joan Fontaine), où il tient le rôle de Ben — le squatteur de la maison sur la plage —, un de ses plus connus. Suivent Soupçons (1941, avec Cary Grant et Joan Fontaine), Le Procès Paradine (1947, avec Gregory Peck et Ann Todd), et enfin L'Inconnu du Nord-Express (1951, avec Farley Granger et Robert Walker).

Citons encore Mademoiselle volcan de Victor Fleming (1933, avec Jean Harlow et Lee Tracy), La Fin de Mme Cheyney de Richard Boleslawski (1937, avec Joan Crawford et William Powell), et Tonnerre sur le temple de Charles Vidor (1952, avec Alan Ladd et Deborah Kerr).

Pour la télévision, Leonard Carey contribue à un téléfilm diffusé en 1949, puis à neuf séries entre 1954 et 1957, dont Les Aventures de Superman (un épisode, 1955) et Circus Boy (un épisode, 1957).

Théâtre à Broadway (intégrale)[modifier | modifier le code]

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Avec Ava Gardner, dans Les Neiges du Kilimandjaro (1952)

À la télévision (séries)[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. Le film muet britannique d'Alfred Hitchcock The Farmer's Wife (1928 ; titre français : Laquelle des trois ?) est l'une des adaptations à l'écran de la pièce d'Eden Phillpotts.