Leo Jogiches

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Leo Jogiches
Leo Jogiches en 1890.
Leo Jogiches en 1890.
Biographie
Date de naissance 17 juillet 1867
Lieu de naissance Vilnius Drapeau de la Russie Impériale Empire russe
Date de décès 10 mars 1919 (à 51 ans)
Lieu de décès Berlin Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Nationalité Lituanien
Parti politique SDKPiL (1893-1915)
Ligue spartakiste (1915-1918)
Parti communiste d'Allemagne (1918-1919)

Leo Jogiches (né le 17 juillet 1867 à Vilnius et mort le 10 mars 1919 à Berlin), était un lituanien militant communiste juif, actif en Lituanie, Pologne et Allemagne, également connu sous les noms de Léon (Leo) Tyszka (Tyska, Tyshko, Tyshka, Tychko).

Leo Jogiches s'engage très jeune dans l'action révolutionnaire, participe au krujok de Vilna (cercle de propagande révolutionnaire juif), dans les années 1880, et en 1890 se voit contraint de quitter l'Empire russe.

En 1893, il cofonde (avec notamment Rosa Luxemburg) le SDKPiL, parti marxiste de Pologne et de Lituanie.

Il participe à la révolution russe de 1905, est arrêté à Varsovie en 1906 et condamné à 8 ans de travaux forcés. Il s'évade et se réfugie en Allemagne, tout en dirigeant le SDKPiL en exil. Au sein des partis "marxistes" de l'empire russe, Jogiches combat toute forme de nationalisme et s'oppose à la fraction bolchevik du POSDR.

En 1914, il s'oppose à la guerre mondiale qui débute et passe dans la clandestinité. Au cours de la guerre, il participe à la création de la Ligue spartakiste (Spartakusbund) avec Rosa Luxemburg et Karl Liebknecht. Les principaux militants spartakistes sont arrêtés pour "propagande anti-militariste", mais Jogiches, toujours dans la clandestinité, parvient à échapper aux arrestations.

Il s'investit activement dans la révolution allemande dès son déclenchement en novembre 1918. Il participe, comme les autres spartakistes, à la création du Parti communiste d'Allemagne (KPD) en décembre 1918, et fait partie de sa direction.

Au cours de la révolution, les militants du KPD doivent faire face à une répression féroce, Rosa Luxemburg est assassinée en janvier 1919, et Leo Jogiches est à son tour arrêté et assassiné en prison le 10 mars 1919.

Lien externe[modifier | modifier le code]