Lennox, Nueva et Picton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lennox, Nueva et Picton
Carte de Lennox, Picton et Nueva
Carte de Lennox, Picton et Nueva
Géographie
Pays Drapeau du Chili Chili
Archipel Terre de Feu
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 55° 12′ 00″ S 66° 44′ 00″ O / -55.2, -66.7333355° 12′ 00″ S 66° 44′ 00″ O / -55.2, -66.73333  
Superficie
  • Lennox : 170 km2
  • Nueva : 120 km2
  • Picton : 105 km2
Administration
Région Région de Magallanes et de l'Antarctique chilien
Autres informations

Géolocalisation sur la carte : Chili

(Voir situation sur carte : Chili)
Lennox, Nueva et Picton
Lennox, Nueva et Picton

Géolocalisation sur la carte : Terre de Feu

(Voir situation sur carte : Terre de Feu)
Lennox, Nueva et Picton
Lennox, Nueva et Picton

Lennox, Nueva et Picton sont trois îles inhabitées (ainsi que d'autres îlots) situées à l'extrême sud de l'Amérique du Sud, dans la région chilienne de Magallanes et de l'Antarctique chilien, à l'est de l'île Navarino et de la côte sud de la Grande Île de Terre de Feu dans la province argentine de la province de Terre de Feu, Antarctique et Îles de l'Atlantique Sud. Leurs eaux territoriales disposent de grandes réserves pétrolières.[réf. nécessaire]

En raison de leur place stratégique au sud du canal Beagle, les îles firent l'objet d'un long conflit territorial entre l'Argentine et le Chili, le conflit du Beagle. Les deux pays acceptèrent de soumettre la dispute à l'arbitrage de la reine du Royaume-Uni Élizabeth II. En mai 1977, la reine décida que les îles et tous les petits îlots en dépendant appartenaient au Chili. L’Argentine refusa d'accepter cette décision, et les relations entre les deux pays devinrent extrêmement tendues, au bord de la guerre ouverte. En 1979, les deux pays acceptèrent lors de l'Acte de Montevideo de permettre au pape d'entreprendre une médiation par l'intermédiaire des bons offices du cardinal Antonio Samorè, son envoyé spécial. La décision du pape d'attribuer les îles au Chili entraîna la ratification d'un traité à Rome en mai 1985 afin de mettre un terme au conflit.

Littérature[modifier | modifier le code]

Ces îles sont mentionnées dans le roman de Jules Verne, Les Naufragés du « Jonathan ». L'ouvrage fut écrit huit ans après la signature du Traité des limites de 1881. Le protagoniste Kaw-djer, un anarchiste, choisit une île - éloignée de tout - pour y créer un monde nouveau. Un jour, un indigène vient à leur rencontre et les avertit que le Chili et l'Argentine sont parvenues à un accord et qu'ils seraient expulsés de l'île. Le dialogue, imaginé par Jules Vernes, illustre sa connaissance du traité de 1881 :

« – Et, demanda le Kaw-djer, toutes les îles au sud du canal du Beagle dépendent du Chili ?
– Toutes.
– Même l’Île Neuve ?
– Oui. »

— Jules Vernes, Les Naufragés du « Jonathan », première partie, chapitre 3 : « La fin d'un pays libre », [lire en ligne].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]