Lenna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lenna (homonymie).
Page d'aide sur les redirections Pour le fleuve, voir Lena.

Lenna (ou plus justement Lena) est un morceau de photo d'une playmate prise dans le numéro de novembre (miss novembre) 1972 du magazine Playboy. Elle sert d'image de test pour les algorithmes de traitement d'image et est devenue de facto un standard industriel et scientifique.

Description[modifier | modifier le code]

Le nom « Lenna » est le nom donné dans l'article original de Playboy, le prénom de Lena Sjööblom ayant été changé par le magazine pour que le nom soit correctement prononcé par des anglo-saxons.

L'image est si célèbre que Lena Söderberg (née Sjööblom), une Suédoise, était invitée d'honneur de la 50e conférence annuelle de la Society for Imaging Science in Technology, en 1997.

L'utilisation de cette image a connu quelques controverses en raison de la nudité de l'image d'origine, et surtout Playboy tenta une fois de poursuivre les utilisations non autorisées de l'image. Le magazine a depuis abandonné les poursuites et accepté l'utilisation de « Lenna » pour des raisons publicitaires. Selon le magazine Wired, « même si Playboy est connu pour ses mesures sur l'utilisation illégale de ses images, il a décidé de passer sur l'utilisation généralisée de ce poster central en particulier. »

David C. Munson, éditeur en chef lors des discussions de l'IEEE sur le traitement d'image de janvier 1996, cite deux raisons pour expliquer la popularité de cette image dans le monde de la recherche[1] :

« Tout d'abord, cette image contient un mélange intéressant de détails, de régions uniformes, et de textures, ce qui permet de bien tester les différents algorithmes de traitement d'image. C'est une bonne image de test ! Ensuite, « Lenna » est l'image d'une femme attirante. Ce n'est pas une surprise que la communauté de la recherche dans le traitement d'image (principalement masculine) gravite autour d'une image qu'elle trouve attirante. »

La coïncidence fait que Playboy a déclaré que ce numéro était sa meilleure vente : 7 161 561 exemplaires[réf. nécessaire].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de l'image a été décrite dans la liste de diffusion de l'IEEE Professional Communication Society de mai 2001, dans un article de Jamie Hutchinson :

« Alexander Sawchuk estime que c'est en juin ou en juillet 1973 que, alors qu'il était professeur assistant de génie électrique à l'Institut de traitement du signal et des images de l'Université de la Californie du Sud, avec un étudiant et le chef du laboratoire, ils étaient, pressés, en train de chercher dans le labo une bonne image à scanner pour un article de conférence d'un collègue. Ils se lassaient de leurs images de test habituelles, des trucs ennuyeux qui dataient des recherches des années 1960 sur les standards télévisuels. Il voulaient quelque chose de clinquant pour assurer un bon contraste, et ils voulaient un visage humain. À ce moment, quelqu'un arriva avec le dernier Playboy. »

« Les ingénieurs arrachèrent le tiers supérieur du poster central pour pouvoir l'envelopper autour du tambour de leur scanner Muirhead, [...] [lequel] avait une résolution fixe de 100 lignes par pouce et les ingénieurs voulaient une image de 512 x 512, donc il limitèrent l'image aux 5,12 pouces du haut, la coupant du coup aux épaules du sujet. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. David C. Munson, Jr., "A Note on Lena," IEEE Transactions on Image Processing, Vol. 5, No. 1. Jan. 1996 online

Liens externes[modifier | modifier le code]