Lelio Orsi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Orsi.
Saint Georges terrassant le dragon (1550)
Musée Capodimonte de Naples

Lelio Orsi (Novellara, ca.1508/1511 - Novellara, 1587) est un peintre, dessinateur et architecte italien de la Renaissance, connu pour sa vision singulière du maniérisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Orsi a eu comme maitre Giovanni Giarola, lui-même élève du Correge. Orsi a déménagé en 1538 à Reggio Emilia, où il a laissé plusieurs cycles de fresques sur les façades des bâtiments, maintenant en grande partie perdue (la tour de l'horloge et le Palazzo dell'Arte della Lana). Il a été jugé et condamné à l'exil parce qu'il a été impliqué dans un crime de sang. Il a été contraint de se retirer dans le comté de Novellara, sa ville natale, où il a travaillé au service des seigneurs de l'endroit, une branche cadette de la famille Gonzague. La famille Gonzague l'a sollicité dans les grands projets de décoration des églises, des palais et des demeures comtales (ses fresques sont conservées en partie au Musée Gonzaga Novellara et en partie la Galleria Estense à Modène). Il est étroitement liée à la famille Gonzague, a travaillé dur à son service, et devient un membre apprécié de la Cour (ami et confident). L'année 1554 marque une date importante dans l'œuvre de l'artiste, lorsque, pendant un voyage à Rome, Orsi a l'occasion d'étudier les œuvres de Michel-Ange dans la chapelle Pauline, et qui l'ont fortement influencé.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Saint Georges terrassant le dragon (1550), huile sur toile, Musée Capodimonte de Naples.
  • Le Martyre de sainte catherine d'Alexandrie (1560), Galerie Estense, Modène.
  • Sainte Cécile et saint Valérien (v. 1555), Galerie Borghese, Rome.
  • Le Chemin d'Emmaüs (1560-1565), National Gallery, Londres.
  • Noli me tangere (1575), Wadsworth Atheneum, Hartford.
  • Ganymède enlevé par Zeus déguisé en aigle, Galerie Estense, Modène.
  • Le Christ jardinier et les pèlerins d'Emmaüs, dessin, Musée du Louvre, Paris.
  • Vénus et les amours dans la forge de Vulcain et Mars apportant ses armes, dessin, Musée du Louvre, Paris.
  • Cycle du char d'Apollon: Le Midi ou allégorie de l'Été, Musée du Louvre, Paris.
  • La Création du Soleil à l'équinoxe du Printemps, Musée du Louvre, Paris
  • Le Combat des chevaux, Musée du Louvre, Paris
  • La Christ aux mille croix, Musée du Louvre, Paris
  • Conversion de Saint-Paul, Musée du Louvre, Paris

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lelio Orsi, catalogue d'exposition sous la direction d'Elio Monducci, Massimo Pirondini, Giuliano Briganti, Milan 1987
  • Lelio Orsi e la cultura del suo tempo : atti del Convegno internazionale di studi, sous la direction de Jadranka Bentini, Bologne, 1990.

Liens externes[modifier | modifier le code]