Lekchog

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lekchog ou Legqog (tibétain : ལེགས་མཆོག ; chinois : 列确 ; pinyin : Lièquè), né en octobre 1944, est un homme politique tibétain à la retraite.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lekchog est né dans le comté de Gyangzê dans le sud du Tibet central en octobre 1944. Il est issu d'une famille de serfs[1]. Il adhère au parti communiste chinois en 1972 pendant la révolution culturelle[2].

Il est président du gouvernement de la région autonome du Tibet de 1998 à 2003, date à laquelle il est remplacé par Qiangba Puncog (Jampa Phuntsok). Le journaliste d'agence Christopher Bodeen le qualifie de « gouverneur du Tibet nommé par les Chinois »[3].

De 2003 à 2010, il est président de l'assemblée populaire régionale et du comité permanent de l'assemblée populaire régionale[4].

En 2010, Qiangba Puncog laisse son poste de chef du gouvernement pour remplacer Lekchog à la présidence du comité permanent. Parallèlement, le nouveau chef du gouvernement Padma Choling remplace Lekchog à la présidence de l'assemblée populaire régionale, ainsi qu'au poste de secrétaire adjoint du comité régional du parti communiste chinois pour le Tibet[5].

Le 10 janvier 2010[6], à l'âge de 66 ans, rapporte l'agence Chine nouvelle, l'ancien dirigeant parlementaire est atteint par la limite d'âge[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Hu Yinan et Wu Jiao, Holiday to mark end of Tibet serfdom : « Legqog chair of the regional congress standing committee grew up in a serf family in Tibet autonomous Region Gyantse county ».
  2. (en) Staff, « Legqog: biography », China Vitae (consulté le 2010-02-04)
  3. (en) Christopher Bodeen, Chinese-appointed governor of Tibet: Dalai Lama could `never represent' Tibetan people, AP, 13 novembre 2002.
  4. (en) TAR’s gov’t, congress chairmen resign, Tibetan Review, 13 janvier 2010.
  5. Tibet : changement de dirigeants au sein du gouvernement régional, China Daily, 12 janvier 2010.
  6. (en) « More of the same » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-04-21, TibetInfoNet, 19 janvier 2010.
  7. (en) Zhou Yan, Tibet parliament session announces leadership changes, agence Chine nouvelle, 15 janvier 2010.