Leipzig (croiseur léger)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir SMS Leipzig.
Leipzig
Image illustrative de l'article Leipzig (croiseur léger)

Histoire
A servi dans Kriegsmarine- War Ensign of Germany 1938-1945.svg
Quille posée
Armé
Caractéristiques techniques
Type croiseur léger
Longueur 177,10 mètres
Maître-bau 16,30 mètres
Tirant d'eau 5,05 à 5,69 mètres
Déplacement 7 385 tonnes (8 427 pleine charge)
Propulsion 2 turbines à vapeur Krupp AG et 4 moteurs diesel MAN
Puissance 65 585 cv
Vitesse 31,9 nœuds avec les turbines, 16.5 nœuds sur diesel
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture = 50 mm
pont= 20 à 25 mm
tourelle = 20 à 80 mm
kiosque = 100 mm
Armement 9 × 150 mm
6 × 88 mm
8 × 37 mm (DCA)
4 × 20 mm (DCA)
12 tubes lance-torpilles (533 mm) (origine)
Aéronefs 2 Heinkel He 60 puis 2 Arado Ar 196
Rayon d'action 3 780 miles à 15 nœuds (1 235 tonnes de fuel)
Autres caractéristiques
Équipage 534 (officiers, officiers mariniers, quartiers maîtres et matelots), 658 (1940)
Chantier naval Kriegsmarinewerft Wilhelmshaven Drapeau : Troisième Reich Reich allemand
Coordonnées 57° 53′ N 6° 13′ E / 57.88333333, 6.21666667 ()57° 53′ Nord 6° 13′ Est / 57.88333333, 6.21666667 ()  

Le Leipzig est un croiseur léger qui a servi pendant la seconde guerre mondiale dans la Kriegsmarine. Il est baptisé par le maire de la ville de Leipzig, le 28 octobre 1929.

Le navire[modifier | modifier le code]

L'armement[modifier | modifier le code]

table de reconnaissance du Leipzig

Le Leipzig est armé de trois tourelles triples de 3 canons de 150 mm. La portée de ces canons est de 25 700 m. L'artillerie anti-aérienne est composée de 6 canons de 88 mm disposées dans 3 tourelles. La DCA est complétée par 8 canons de 37 mm sur affut double et 4 canons de 20 mm en affut simple. La capacité anti-aérienne augmentera au cours de la guerre avec l'ajout de canons de 20 mm et de 37 mm.

L'aviation embarqué[modifier | modifier le code]

Deux hydravions sont présents. Le premier type est le Heinkel He 60 suivi par le Arado Ar 196 à partir de 1941.

L'avant guerre[modifier | modifier le code]

La seconde guerre mondiale[modifier | modifier le code]

L'après guerre[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :