Leipzig (croiseur léger)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir SMS Leipzig.
Leipzig
Image illustrative de l'article Leipzig (croiseur léger)

Histoire
A servi dans Kriegsmarine- War Ensign of Germany 1938-1945.svg
Quille posée 18 avril 1928
Armé 8 octobre 1931
Caractéristiques techniques
Type croiseur léger
Longueur 177,10 mètres
Maître-bau 16,30 mètres
Tirant d'eau 5,05 à 5,69 mètres
Déplacement 7 385 tonnes (8 427 pleine charge)
Propulsion 2 turbines à vapeur Krupp AG et 4 moteurs diesel MAN
Puissance 65 585 cv
Vitesse 31,9 nœuds avec les turbines, 16.5 nœuds sur diesel
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture = 50 mm
pont= 20 à 25 mm
tourelle = 20 à 80 mm
kiosque = 100 mm
Armement 9 × 150 mm
6 × 88 mm
8 × 37 mm (DCA)
4 × 20 mm (DCA)
12 tubes lance-torpilles (533 mm) (origine)
Aéronefs 2 Heinkel He 60 puis 2 Arado Ar 196
Rayon d'action 3 780 miles à 15 nœuds (1 235 tonnes de fuel)
Autres caractéristiques
Équipage 534 (officiers, officiers mariniers, quartiers maîtres et matelots), 658 (1940)
Chantier naval Kriegsmarinewerft Wilhelmshaven Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Coordonnées 57° 53′ N 6° 13′ E / 57.88333333, 6.2166666757° 53′ Nord 6° 13′ Est / 57.88333333, 6.21666667  

Le Leipzig est un croiseur léger qui a servi pendant la seconde guerre mondiale dans la Kriegsmarine. Il est baptisé par le maire de la ville de Leipzig, le 28 octobre 1929.

Le navire[modifier | modifier le code]

L'armement[modifier | modifier le code]

table de reconnaissance du Leipzig

Le Leipzig est armé de trois tourelles triples de 3 canons de 150 mm. La portée de ces canons est de 25 700 m. L'artillerie anti-aérienne est composée de 6 canons de 88 mm disposées dans 3 tourelles. La DCA est complétée par 8 canons de 37 mm sur affut double et 4 canons de 20 mm en affut simple. La capacité anti-aérienne augmentera au cours de la guerre avec l'ajout de canons de 20 mm et de 37 mm.

L'aviation embarqué[modifier | modifier le code]

Deux hydravions sont présents. Le premier type est le Heinkel He 60 suivi par le Arado Ar 196 à partir de 1941.

L'avant guerre[modifier | modifier le code]

La seconde guerre mondiale[modifier | modifier le code]

L'après guerre[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :