Legio X Gemina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Legio X Gemina
Carte de l'Empire romain en l'an 125, sous l'empereur Hadrien, montrant la Legio X Gemina, stationné sur le Danube à Vindobona (Vienne, Autriche), dans la province de Pannonie supérieure (province de l'Empire romain de 103 jusqu'au Ve siècle).
Carte de l'Empire romain en l'an 125, sous l'empereur Hadrien, montrant la Legio X Gemina, stationné sur le Danube à Vindobona (Vienne, Autriche), dans la province de Pannonie supérieure (province de l'Empire romain de 103 jusqu'au Ve siècle).

Période 59 av. J-C.Ve siècle
Pays République romaine et Empire romain
Garnison Tarraconaise (31 av. J.-C. - 71);
Noviomagus (71 - 103);
Vindobona (103 - Ve siècle).
Surnom Equestris sous Jules César;
Gemina "les jumelles" (depuis 31 av. J.-C.);
Pia Fidelis "Pieuse et fidèle" (depuis 89);
Domitiana, Antoniniana, Gordiana, Deciana, Floriana, Cariniana de manière éphémère;
Pia VI Fidelis VI (après 260)
Mascotte taureau
Guerres Guerre des Gaules (58-50 av. J.-C.);
Guerre civile de César (49-45 av. J.-C.)
Révolte de Bar Kokhba (132-135)
Batailles Bataille du Sabis (en 57 av. J.-C.);
Expédition de Jules César en Bretagne(en 55-54 av. J.-C.;
Siège de Gergovie (en 52 av. J.-C.)
Campagne de Lerida (en 49 av. J.-C.);
Bataille de Dyrrachium (en 48 av. J.-C.);
Bataille de Pharsale (en 48 av. J.-C.);
Bataille de Munda (en 45 av. J.-C.);
Bataille de Philippes (en 42 av. J.-C.);
Bataille d'Actium (en 31 av. J.-C.);
Révolte des Bataves (en 70);
Bataille de Naissus (en 268);
Vexillation du dixième de la légion dans plusieurs autres campagnes.
Commandant historique Jules César;
Marc Antoine.

La Legio X Gemina était une légion de l'armée romaine du Haut-empire. Héritière de la Xe légion de Jules César, c'était sa légion préférée. L'ancienne unité de la legio X Gemina est legio X Equestris, surnommée ainsi à cause de son rôle clé dans la cavalerie auprès de Jules César. Le symbole de la légion était le taureau, qui fut l'insigne de toutes les légions enrôlées par Jules César. La Legio X Gemina participa à la conquête du Nord-Ouest de l'Hispanie par Auguste. Sous les Flaviens, sa garnison fut placée en Germanie inférieure. Au IIe siècle, elle s'installa définitivement en Pannonie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Epoque républicaine[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Legio X Equestris.

La légion a été créée autour de 59 avant J.-C., et fut la première légion dont Jules César se servit lors de la Guerre des Gaules, où la légion opéra de 58 avant J.-C. à 49 avant J.-C.. Jules César l'employa dans la bataille contre les Nerviens, pendant les expéditions en Bretagne et pendant le siège de Gergovie. Lors de la Guerre civile, la légion servit Jules César en Hispanie en 49 avant J.-C., elle participa à la bataille de Pharsale en 48 avant J.-C..

La X Gemina en Hispanie[modifier | modifier le code]

Après -27, Auguste engage d'importants moyens militaires pour parachever la conquête de la péninsule ibérique. Avec six autres légions (I et II Augusta, IV Macedonica, V Alaudae, VI Victrix, IX Hispana) la X Gemina est envoyée lutter contre les Cantabres dans le nord-ouest de l'Espagne. À la fin de longues et ingrates campagnes elle installe sa garnison à Rosinos de Vidriales. La X Gemina quitte l’Espagne en 63 : elle est envoyée sur le Danube pour remplacer la légion XV Apollinaris qui est partie combattre en Arménie. Cette garnison ne dure cependant que jusqu'en 68. Une pierre tombale d'un soldat de la légion retrouvée à Aquilée doit correspondre à cette époque[1]. La X Gemina est ensuite renvoyée en Espagne.

La X Gemina en Germanie inférieure[modifier | modifier le code]

Pierre tombale d'un vétéran de la X Gemina installé à Cologne (CIL XIII 8283)

La X Gemina participa aux conflits consécutifs à l'année des quatre empereurs. D'Espagne elle fut envoyée en Germanie inférieure pour réprimer la révolte de Civilis. Elle est installée en 71 dans le camp de Nimègue (Noviomagus) élevé peu de temps auparavant par la légion II Adiutrix.

La X Gemina en Pannonie[modifier | modifier le code]

Autel dédié à la Fortune conservatrice par le primipile de la légion X Gemina durant le règne de Sévère Alexandre alors que la légion avait sa garnison à Vindobona.

En 103 la X Gemina est déplacée de la Germanie jusqu'en Pannonie. Elle installe sa garnison à Vindobona, actuelle Vienne.


Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. CIL V, 932 ; cf. P. Le Roux, « L'exercitus hispanus et les guerres daciques de Trajan », Mélanges de la Casa de Velazquez, 21, 1985, p. 92

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]