Leer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leer (homonymie).
Leer
Panorama du port et du beffroi de Leer.
Panorama du port et du beffroi de Leer.
Blason de Leer
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Lower Saxony.svg Basse-Saxe
Arrondissement
(Landkreis)
Leer
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
9
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Wolfgang Kellner
Code postal 26789
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
03 4 57 013
Indicatif téléphonique 0491
Immatriculation LER
Démographie
Population 33 851 hab. (31 déc. 2012)
Densité 482 hab./km2
Géographie
Coordonnées 53° 13′ 51″ N 7° 27′ 10″ E / 53.2308, 7.4527853° 13′ 51″ Nord 7° 27′ 10″ Est / 53.2308, 7.45278  
Altitude 3 m
Superficie 7 030 ha = 70,3 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Leer

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Leer
Liens
Site web www.leer.de

Leer est une ville de Frise orientale, chef-lieu de l’arrondissement de Leer, en Basse-Saxe. Elle est située sur la rive droite de la Leda et du fleuve Ems, à l'exception des lieux-dits Bingum et Nettelburg, situés respectivement de l'autre côté de l'Ems et de la Leda. Avec plus de 34 000 habitants, elle est, derrière Emden et Aurich; la troisième plus grosse ville de Frise orientale. En allemand standard, les habitants sont appelés Leeraner, en bas-allemand Leerders (qui est aussi un adjectif).

Grâce à son port maritime, cette ville située à l'embouchure de l’Ems et de la Leda est depuis des siècles un carrefour commercial. Elle abrite le siège social de quelques-unes des plus grosses sociétés commerciales d'Allemagne[1], comme par exemple le groupe Bünting. Terminus des réseaux autoroutiers et ferroviaires de la région, Leer est la plus grande place commerciale de Frise orientale, et on la surnomme la « Porte de Frise » (Tor Ostfrieslands).

La vieille ville a pu préserver bon nombre d'édifices anciens[2] : quatre châteaux, des maisons fortes et plusieurs églises. La ville est entre autres le siège du consistoire régional calviniste, et du Service Fédéral de Secours d'urgence de la Bundeswehr (Kommandos Schnelle Einsatzkräfte Sanitätsdienst).

Aux XIVe et XVe siècle, sous l'impulsion d'un hobereau frison, Focko Ukena, Leer fut un temps la capitale de fait de la Frise orientale, quoiqu'elle n'ait obtenu le statut de « ville » qu'en 1823 (elle n'avait jusque-là que le statut de « marché »).

Comme les premiers habitants de la régions ne vivaient que de pêche et d'élevage de bovins, le toponyme de Leer se rattache vraisemblablement au vieux mot germanique hlér, désignant une prairie[3]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Informationen zum Reederei-Standort Leer
  2. Gottfried Kiesow: Architekturführer Ostfriesland. Verlag Deutsche Stiftung Denkmalschutz, Bonn 2010, (ISBN 978-3-86795-021-3), p. 127.
  3. D'après (de) De « Hleri » à Leer, article du site wab de la ville de Leer, consulté le 19 février 2010