Lee Jong-wook

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans ce nom coréen, le nom de famille, Lee, précède le nom personnel.
Lee Jong-wook
WHO.JongWook-Lee.01.jpg

Lee Jong-wook

Informations
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Lee Jong-wook (en coréen 이종욱(李鍾郁), né le à Séoul et mort le à Genève, est un médecin sud-coréen. Il est directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) de 2003 à 2006.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il obtient son diplôme de docteur en médecine à l'université nationale de Séoul, puis s'inscrit en santé publique à l'université d'Hawaï, où il décroche un master. Il rejoint l'OMS en 1983, travaillant sur différents projets, comme le Programme mondial de vaccinations et l'immunisation et la disparition de la tuberculose.

Élu sixième directeur général de l'Organisation mondiale de la santé le , il prend ses fonctions le 21 juillet suivant en succédant à Gro Harlem Brundtland. Il est le premier Coréen à la tête d'une agence internationale. Le , il décède à Genève, des suites d'une intervention chirurgicale pour l'évacuation d'un hématome sous-dural[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Il reçoit à titre posthume le cordon d'Hibiscus (Grand-croix) de l'ordre du Mérite civil par le gouvernement sud-coréen.

En 2004, il était considéré comme l'une des 100 personnes les plus puissantes au monde par le magazine Time[2].

Prix Dr LEE Jong-Wook pour la santé publique[modifier | modifier le code]

Le , sur proposition du gouvernement coréen, le Conseil exécutif de l'OMS crée une distinction intitulée « prix Dr LEE Jong-Wook pour la santé publique » qui a pour but de distinguer la ou les personnes, ou organisme ayant apporté une contribution exceptionnelle à la santé publique. Le prix s'inscrit dans le cadre de l'Organisation mondiale de la santé qui sélectionne les lauréats parmi les candidats proposés par les administrations nationales des pays. Le prix est remis à l'Assemblée mondiale de la Santé une fois par an, accompagné d'une plaque commémorative et d'une dotation de 85 000 $.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « W.H.O. Chief Undergoes Emergency Brain Surgery » The New York Times, 22 mai 2006
  2. (en) TIME Magazine: TIME 100: Jong-Wook Lee