Lee-Enfield Mark III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mark III.
Lee-Enfield Mark III
Image illustrative de l'article Lee-Enfield Mark III
Dessin d'un fusil SMLE Mk III datant du début du XXe siècle
Présentation
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Type fusil d’ordonnance à répétition
Munitions .303 British
Fabricant Arsenal royal d'Enfield
Période d'utilisation 1895 (MLE)
1907 (SMLE)
Durée de service 31 ans (MLE), toujours en usage (SMLE)
Production plus de 17 millions d’unités (toutes variantes confondues)
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 4 kg
Longueur(s) 1130 mm
Longueur du canon 635 mm
Caractéristiques techniques
Architecture Verrou rotatif
Mode d'action Simple action
Portée maximale 1830 m
Portée pratique 500 m
Vitesse initiale 744 m/s
Capacité magasin de 10 cartouches
Variantes Short, Magazine Lee Enfield Mk. I, Mk. I*, Mk.III, Mk. III*, Rifle No. 4 Mk. 1, Mk. 1* (produite par Savage and Long Branch), Mk. 1(T) tireur d'élite, Mk. 2, Rifle No 5 Mk. 1 (Jungle carbine ou carabine de jungle), BSA Lee Speed (Version de Sport), L39A1, L42A1.

Le fusil court à chargeur Lee-Enfield Mark III arma les troupes britanniques et du Commonwealth de 1907 au début des années 1960. Il tire son nom de celui de son inventeur Lee et du principal arsenal qui le fabriqua (la RSAF D Il remplaça totalement les fusils Lee-Metford et côtoya son successeur officiel le Lee Enfield n°4 au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Production[modifier | modifier le code]

Ce fusil à verrou rotatif, à fût et garde-main longs, à crosse semi-droite, doté d'un chargeur de 10 coups (alimenté par lames-chargeurs de 5 cartouches) en cartouches .303 British fut produit à plus de 6 millions d'exemplaires en Angleterre de 1907 jusqu'en 1943, en Australie jusqu'en 1955 et en Inde jusque vers 1960 (Ishapore Rifles Factory). La visée s'effectue grâce à une hausse tangentielle à curseur et un guidon à lame protégé par des oreilles. Il fut simplifié en 1916 (Lee-Enfield Mk III*) et fut rebaptisé en 1926 N°1 Mk 3. Les Britanniques ont produit deux variantes mineures (Mk V et Mk VI) préfigurant le no 4.

Les versions indiennes modernisées : les fusils modèles 2A1 en 7,62 mm OTAN[modifier | modifier le code]

Ishapore 2A1.

De 1907 à 1960 , les modèles indiens Mak 3 et Mark 3* comportent des différences infimes. Ainsi après 1947, les tonnerres des fusils fournis aux forces armées indiennes étaient frappés de l'Ashoka. Mais au début des années 1950, pour compléter la dotation de FN FAL, furent indroduits les fusils modèles 2A1 en 7,62 mm OTAN.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Entre 1902 et 2006, les fusils Lee-Enfield Mk III et Mk III* ont été réglementaires ou ont servi d'armes d'appoint aux forces armées, polices ou guérillas de nombreux pays.

En Europe[modifier | modifier le code]

En Afrique[modifier | modifier le code]

En Amérique du Nord[modifier | modifier le code]

En Asie et Océanie[modifier | modifier le code]

Troupes fraîches indiennes débarquant avec SMLE Mark III et bagages (Singapour, novembre 1941)

Données numériques[modifier | modifier le code]

Adopté par l'armée britannique le 26 janvier 1907 et modifié sous la dénomination en Mk III* en janvier 1916.

Longueur 
1,13 m
Canon 
64 cm
Masse du fusil vide 
4,05 kg
Munition 
.303 British
Chargeur 
10 coups

Autres armes[modifier | modifier le code]

Il existe aussi une arme plus récente: l'Enfield qui est une arme anglaise. En effet il s'agit d'un dérivé du XL64 (prototype du SA-80,arme utilisé par les anglais). On peut le distinguer dans la réalité (armée anglaise) ainsi que dans les jeux vidéo comme Call of Duty:Black Ops ( fusil d'assaut)