Lecture publique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne l'acte de la lecture publique. Pour la politique culturelle de la lecture publique, voir Lecture publique (politique culturelle).
Lecture publique lors de la Fête des Rouaisouns en 2012

La lecture publique est le fait de lire un texte en public, à ne pas confondre avec la gestion de la lecture publique dans la politique culturelle.

Lectures publiques[modifier | modifier le code]

Le terme de lecture publique peut revêtir plusieurs sens, par exemple celui d'effectuer une lecture à voix haute ou une lecture performée ou lecture-performance devant un public. Le terme de lecture publique est notamment utilisé comme terme générique pour désigner un ensemble de pratiques artistiques alliant ou non la performance et d'autres disciplines, s'organisant en différents courants s’influençant mutuellement, et pouvant inclure entre autres :

et dans une moindre mesure la poésie sonore, une discipline poétique et artistique du XXe siècle utilisant souvent des ressources purement sonores.

Histoire[modifier | modifier le code]

La lecture publique a également toute une histoire qui remonte à la Rome antique et au-delà.

Rome antique[modifier | modifier le code]

Les recitationes étaient une pratique littéraire de la Rome antique.

Article détaillé : Recitationes.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Pendant le Moyen Âge, la principale forme de lecture publique était la lecture de la Vulgate dans les églises, par un professionnel de la lecture, que l'on appelle alors le lecteur.

Article détaillé : Lecteur (ordre mineur).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]